Contexte

L’accès à l’eau et à l’assainissement, un enjeu important

Le Niger est un pays vaste et aride traversé par le fleuve Niger. Le Niger à une croissance démographique supérieure à 3% et un taux d’urbanisation de plus de 20%. La population reste cependant encore très rurale (plus de 80%). Cette donnée démographique est importante pour comprendre la pression qui pèse sur l’accès aux services d’eau et d’assainissement au Niger.

L’effort à fournir pour atteindre les objectifs du développement durable (ODD) sur l’eau potable et l’assainissement est considérable comme le suggère les taux d’accès ci-dessous. A ces chiffres s’ajoutent des conditions hydro-climatiques et géographiques défavorables (dans certaines régions, les nappes phréatiques sont profondes et nécessitent des forages couteux).

Source : Rapport Annuel d’Activités du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, 2016

 

La coopération décentralisée et non gouvernementale au Niger

La coopération décentralisée franco-nigérienne a fortement évolué depuis une dizaine d’année, avec l’émergence des collectivités territoriales nigériennes et les premières élections municipales dans le pays en 2004. Les engagements des collectivités viennent ainsi renforcer le processus de décentralisation dans lequel s’est inscrit le Niger.

En 2017, une vingtaine de collectivités françaises (communes et leurs regroupements, départements, syndicats) et leurs partenaires nigériennes sont impliquées dans des programmes de coopération sur l'eau potable et l'assainissement. Par ailleurs, une soixantaine d’associations, ONG, comités de jumelages français ont été impliqués sur des projets eau/assainissement dans les dernières années. En moyenne, ce sont une douzaine de projets de coopération qui sont lancés chaque année pour un montant annuel de 3,8 millions d'euros. 

Cartographie et liste des projets depuis 2015

Rejoignez le réseau Niger animé par le pS-Eau

Constatant l'engagement fort des acteurs de la coopération décentralisée et non gouvernementale dans le secteur de l’eau, le pS-Eau a souhaité animer un réseau d'échanges pour les acteurs franco-nigériens afin de favoriser les échanges sur leurs expériences et en lien avec les autorités sectorielles nigériennes.

En lien et complémentarité avec le réseau pays Niger animé par CUF, le pS-Eau propose :

  • la mise à disposition de l'information sur les actualités, les acteurs, les actions menées au Niger (notamment à travers les pages Internet suivantes) ;
  • l'accompagnement des porteurs de projet;
  • l'organisation de réunion d'échanges entre les acteurs intervenant au Niger.

     


Contact : 
Béatrice Tourlonnias
tourlonnias@pseau.org