Rapports d'activité et d'évaluation

RAPPORT D'ACTIVITÉS 2017


Les actions du pS-Eau durant cette année 2017 se sont inscrites dans les priorités de l’aide bilatérale française fixées lors du CICID de février 2016.  Elles s’accordent d’une part avec la mise en œuvre des 17 objectifs de développement durable (ODD) – et tout particulièrement l’ODD 6 et ses trois premières cibles relatives à l’accès de tous à des services d’eau potable et d’assainissement adéquats et gérés en toute sécurité – et d’autre part avec l’Accord de Paris sur le climat.

En concordance avec les priorités françaises, ciblées sur les pays les plus pauvres, notamment d’Afrique subsaharienne et de Méditerranée, le Bénin, le Burkina Faso, le Liban, Madagascar, le Mali, le Maroc, le Niger, le Sénégal, Togo sont les pays les plus suivis par le pS-Eau et bénéficient d’une animation spécifique.
L’accompagnement des collectivités françaises s’est poursuivi. Si la loi Maptam (2014) et la loi NOTRe (2015) ont quelques peu bousculé les coopérations, notamment par le transfert des compétences eau et assainissement vers les communautés de communes et les communautés d’agglomération que cette dernière prévoit, le cadre donné par le 1% solidaire de la loi Oudin-Santini a permis de stabiliser l’engagement des collectivités. 30,5 m€ ont été engagés en 2017 – soit 10 % de plus qu’en 2016.

 

En savoir plus : télécharger ici notre rapport d'activités 2017

 

Nos précédents rapports d'activités

 


RAPPORTS D'ÉVALUATION