retour imprimer

L'alimentation en eau des zones d'habitat insalubre par des bornes fontaines en Guyane



Environnement, Risques & Santé. Volume 11, Numéro 4, 305-10, Juillet-Août 2012, Article original
article Jul 2012 ; 7 pages
Aut. Valérie Cesa & Dominique Maison & François Mansotte & Olivier Rey & Benoit van Gastel
Ed.
JLE - Montrouge
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
La Guyane, département français situé en Amérique du Sud, a été confrontée en 1991 à une épidémie de choléra à l’occasion de laquelle des dispositions spécifiques de prévention ont été mises en œuvre, dont l’installation de bornes fontaines à proximité de zones d’habitat insalubre. En 2007, deux avis du Conseil supérieur d’hygiène publique de France ont été émis, l’un concernant les modalités de vaccination contre la typhoïde et l’autre les conditions d’amélioration de l’alimentation en eau potable en Guyane. Sur cette base ont été menées des actions visant à « améliorer la qualité de l’eau potable de ceux qui n’en ont pas ». À l’image de certaines opérations menées à l’occasion de l’épidémie de choléra en 1991, ont été installées des bornes fontaines à cartes prépayées et à maîtrise d’ouvrage publique dans trois villes de Guyane. Cette solution technique n’aurait pas pu être mise en œuvre sans l’implication déterminée des acteurs de la politique de la ville et de la médiation sociale. Parmi les enjeux importants pour le futur, figure l’évaluation des orientations techniques prises.

Mots clefs:

alimentation en eau saine (DT) (OP) , maladie (DT) (OP)

Pays concerné:

Guyane Française (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

JLE - John Libbey Eurotext - Montrouge
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021