retour imprimer Aide Situer sur une carte
Demain, l'eau en partage 

Géolocalisation
Lieu: Bamako

[Bamako / Bamako] - Mali ,
Lieu: Barcelona
[Cataluña / Barcelona] - Espagne ,
Lieu: Lyon
[Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône] - France ,
Lieu: Ouagadougou
[Centre / Kadiogo] - Burkina Faso ,
Lieu: Porto-Novo
[Ouémé / Porto-Novo] - Bénin ,
Lieu: Turin
[Piemonte / Torino] - Italie

Dates: 2008 : 12 mois

Partenaires
  Centre SONGHAÏ Porto-Novo
  CISV Torino
  EAA Ouagadougou
  FRAPNA Villeurbanne
  Grand Lyon Lyon
  LVIA Ouagadougou
  Mairie d'Ouagadougou Ouagadougou
  Mairie de Porto-Novo Porto-Novo
  Mairie du district de Bamako Bamako
  ONEA Ouagadougou
  pS-Eau Paris
  RESACOOP Lyon
  SONEB Cotonou
  Ville de Lyon Lyon

Budget global:
193.206 €

Contexte:
Le projet est porté par six villes européennes et africaines unies par des liens de coopération (Ouagadougou, Bamako, Porto Novo, Turin, Barcelone et Lyon). Elles cherchent, en investissant la thématique de l'eau, bien public mondial, à mobiliser la société civile face à ce défi environnemental et à créer les conditions d'un dialogue interculturel, favorisant une meilleure compréhension de leurs sociétés respectives.

Historique:
Depuis 1995, la Ville de Lyon dispose d'une Direction des Relations Internationales chargée de mettre en œuvre les politiques de coopération avec les grandes métropoles et du rayonnement de l’agglomération lyonnaise dans le monde. Elle a développé des partenariats avec plus de 20 villes des 5 continents, et est également positionnée dans des réseaux de villes tels que EUROCITIES dont Lyon est présidente jusqu’en 2008, Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE), l'Association des Maires de Grandes Villes de France (AMGVF dont la ville de Lyon assure la présidence de la commission Europe et affaires internationales).

Objectifs:
Le projet « Demain, l’Eau en partage » vise à permettre à des jeunes des villes, partenaires d’échanger et de construire une vision partagée sur les enjeux de l’eau dans le monde. Il vise en partuculier à :
1. Favoriser la citoyenneté des jeunes :
- créer les conditions d’une réflexion sur les enjeux du développement durable (et en particulier de l'eau) et d’un dialogue interculturel
- favoriser l'implication et la participation active des jeunes dans le projet (communication, organisation des rencontres, participation aux débats)
- promouvoir une citoyenneté mondiale et une responsabilité collective auprès des jeunes, en leur permettant de mieux comprendre les problématiques liées à l'eau, de prendre conscience de l’interdépendance des acteurs et des territoires, et au delà de mieux appréhender la complexité des politiques urbaines et environnementales.
2. Impulser un élan solidaire face aux enjeux cruciaux de l'eau :
- accompagner les jeunes vers une prise de conscience des enjeux du développement durable, avec l'appui des professionnels des collectivités et des associations locales en charge de l'éducation à l'environnement
- encourager les jeunes à un prolonger opérationnellement cette expérience en les aiguillant vers les dispositifs et les programmes de soutien aux initiatives des jeunes des collectivités, réseaux associatifs et européens de Jeunesse en Action.
3. Promouvoir la compréhension des environnements de chacun et amener à une meilleure connaissance mutuelle et une communication commune :
- organiser deux rencontres entre jeunes (Ouagadougou et Lyon) pour mettre en commun leurs réflexions et leurs appréhensions des défis environnementaux
- co-produire un support écrit (« le développement durable et l'action citoyenne autour de l'eau : regards croisés Nord/Sud »), qui traduira leur compréhension des problématiques de l’eau comme patrimoine commun d’une nation, utilisable par le plus grand nombre, dans le respect des équilibres naturels
- réaliser avec un petit nombre de jeunes un film / reportage sur leur rencontre à Ouagadougou
- permettre aux jeunes de communiquer sur leur projet en participant (présence, exposition) à l'événement grand public annuel à Lyon : « Le village de la Solidarité Internationale ».

Description de l'action:
Le programme se déroulera autour de 5 actions dont 2 transversales :
1. Mobilisation des acteurs locaux :
- Elaboration en concertation de l'appel à candidature et envoi aux structures socio-éducatives identifiées dans chacune des villes
- Choix des jeunes participants par chaque collectivité (chacune travaillera avec un seul groupe et organisera 7 rencontres au minimum sur son territoire) et constitution des groupes de travail « jeunes et animateurs»
2- Sensibilisation des jeunes à la problématique de l'eau et information sur l'Union Européenne
- Rencontres avec les professionnels du secteur de l'eau (2), avec des élus (1)
- Visites de terrain (2) pour comprendre le cycle de l'eau en amont et en aval
- Elaboration d'un document de présentation de la situation locale de chaque ville et envoi aux jeunes de chacune des villes partenaires pour une prise de conscience des similitudes et des différences de traitement des ressources en eau de chaque Ville
- Jeux de rôles (se mettre dans la peau d'un élu local pour l'étude d'un projet d'infrastructure, d'une ONG qui rencontre un bailleur de fonds…)
- Rencontres (2) avec des associations locales spécialisées sur l'éducation au développement durable
- Suivi du 5eme Forum mondial de l'eau à Istanbul (mars 2009) pour offrir un éclairage parallèle sur les questions de l'eau dans le monde
- Organisation de deux séminaires sur L'Union Européenne avec les associations européennes et relais officiels de l'Union Européenne présentes dans les villes partenaires.
3. Echanges et rencontres entre jeunes
- Création d'un blog, plateforme d'échanges d'idées, d'informations, de documents,
- Préparation par chaque groupe des premières rencontres entre jeunes des 6 villes (identification de thèmes de réflexion qui seront abordés lors du séminaire à Ouagadougou et préparation de fiches par thème en ateliers) et rencontre en juillet 2009 pendant une semaine (réalisation de reportages photos, vidéo et audios)
- Rencontres avec des communautés burkinabés, béninoises et maliennes vivant à Lyon, Turin et Barcelone
- Organisation d'événements festifs et sportifs favorisant les échanges interculturels (match de foot, soirées….)
- Deuxième rencontre à Lyon en Novembre 2009, qui coïncide avec le Village de la Solidarité internationale, avec visites de terrain
4. Action transversale – Communication et diffusion des résultats, essaimage
- Présentation par les jeunes du projet à d'autres jeunes lors de réunions au sein des centres sociaux, bibliothèques et dans leur collège.
- Communication sur le projet lors des manifestations organisées dans chaque ville européenne pour la Journée de l'Europe (mai 2009)
- Communication sur le projet via les associations des communautés africaines basées à Lyon, Turin et Barcelone
- Présentation d'une exposition réalisée à partir du reportage réalisé à Ouagodougou dans les quartiers dont sont issus les jeunes
- Médiatisation des résultats obtenus lors du séminaire final à Lyon (conférence de presse, émission de radio...)
- Publication d'un carnet de voyage sur le déroulement de l'opération (conclusions, parole des jeunes sur leur ressenti du projet et leur rôle, leurs droits et devoirs de citoyens du monde face aux enjeux de l'Eau dans le monde)
- Publication de l'information via tous les supports (journaux municipaux, sites web des villes, journaux dédiés)
- Evaluation et compte rendu par les chefs des projets.
5. Action transversale - Coordination et suivi du projet par la Ville de Lyon
- Mise en place d'un comité de pilotage du projet
- Relation avec les élus, les autres chefs de projets, les partenaires institutionnels et opérationnels
- Préparation du comité de sélection et entretiens avec les associations sélectionnées pour définir le groupe de jeunes
- Préparation du parcours des jeunes sur la première Etape (Novembre à Juillet 09) exemple : Direction de l'Eau, Mission Ecologie, Direction Prospective et Stratégie de l'Agglomération en charge de l'Agenda 21
- Organisation logistique

Partenaires: Ville de Barcelone, Ville de Turin, Ville de Ouagadougou, Ville de Porto Novo, Ville de Bamako
Grand Lyon
SONEB, ONEA
pS-Eau
Resacoop
CoCoPa
LVIA
Centre Songhaï
EchodMundi
FRAPNA, NATURAMA
CISV
CREPA
Parc urbain Bangr Weogo
Fédération des Centres Sociaux du Rhône
Rectorat Académie de Lyon
Centre Info-Jeunes de la Ville de Turin
etc.
Financeurs: Commission européenne : Programme Jeunesse en Action (UE)
Ressources propres des collectivités partenaires.
Bénéficiaires: 60 jeunes participent directement au projet
1 230 personnes sont mobilisées

Classement:
Activité principale du projet: sensibilisation

Documents

  Carnet de voyage: Demain, l'eau en partage

    livret - 2009

Source:
Ville de Lyon

Types de financement:

Collectivité , Union Européenne

Organismes et Contacts

Perdus de vue lire plus...
France
   © pS-Eau 2022