retour imprimer © Lettre du pS-Eau 70 de Oct 2012

Interview de Monsieur Oumar Bathily, maire de Mopti

L'afflux des populations quittant le Nord entraîne un accroissement de la pauvreté

Depuis de nombreuses années, des ONG et des collectivités territoriales participent au développement de Mopti et d'autres communes rurales et urbaines de la région. La plupart de ces partenaires ont suspendu leurs activités, laissant la place oux organisations humanitaires.

• Pourriez-vous citer quelques unes des actions menées par les ONG dans votre région ?
Les partenaires au développement local intervenant dans la région de Mopti sont très nombreux.
Je me permets d'en citer quelques-uns – à titre indicatif, sans être exhaustif : Action Mopti, Protos, Aga Khan ; les villes de Mortagne-au-Perche, Maurepas et Vendôme en France, le syndicat  mixte Valdem de Vendôme en France, le groupe Pivot Santé, l'Association internationale des maires francophones (AIMF), le Scac (Service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Mali), l'AFD, la GIZ, le Sedif, l'Onu Femmes, l'USAID-PGP, Care Mali, le FED, Aide et Action, Amprode Sahel, Pacum, etc.

• Quels sont les effets sur ces initiatives de la crise qui dure depuis plus de 6 mois ?
La crise malienne qui a démarré le 22 mars 2012 a eu un impact négatif sur l'ensemble des activités menées par les partenaires au développement. La plupart d'entre eux ont suspendu leurs activités en fermant les bureaux laissant la place aux ONG intervenant dans l'humanitaire. Cette crise a eu comme conséquence l'accroissement de la population de la région par l'accueil des déplacés des régions du Nord et l'aggravation de la pauvreté dans la région.

• Quels sont les secteurs du développement local qui sont particulièrement touchés ?
Les secteurs les plus touchés sont le tourisme, l'hôtellerie, l'artisanat et le transport. A Mopti ville et dans les zones touristiques de la région, la quasi totalité des hôtels et restaurants ont fermé. Les agences de voyage ont perdu la totalité de leur clientèle. Les guides touristiques sont désœuvrés et tombent dans la petite délinquance.

Seules les activités liées à l'alimentation se sont maintenues. Il s'agit du petit commerce (vente de céréales…), de la petite industrie (boulangerie…), le maraîchage, l'agriculture, l'élevage et la pêche. Les acteurs qui se sont investis dans ces domaines bénéficient de la situation contextuelle qui résulte de la demande croissante due à l'accroissement très rapide de la population déplacée du Nord. Le maintien et le renforcement de l'appui des partenaires au développement dans ces domaines sont nécessaires pour éviter le pire.

• Comment voyez-vous l'avenir des relations des partenaires du développement avec votre ville et les autres communes de la région ?
Nous constatons avec regret que l'Etat montre ses limites dans la gestion des problèmes de développement de la région de Mopti en cette période de crise. Plus que jamais, le partenariat doit être renforcé dans le cadre de la coopération décentralisée et du jumelage Nord-Sud. Je note avec satisfaction la contribution des ONG et des institutions internationales pour la prise en charge des besoins vitaux de la population. Cet appui, à défaut de se renforcer, doit se maintenir pendant toute la période de la crise.

• Si vous aviez un message à adresser aux ONG, aux collectivités territoriales et aux pouvoirs publics français, que leur diriez-vous ?
Je voudrais profiter de cette tribune pour lancer un message de soutien et de solidarité à l'endroit des ONG, collectivités territoriales et pouvoirs publics français pour que les efforts déployés depuis le début de la crise continuent et se renforcent davantage dans les secteurs pourvoyeurs d'emploi et de richesse, pour éviter le chaos à Mopti.

En ma qualité de maire de la commune urbaine de Mopti et de président de l'association des maires de la région de Mopti, je dis merci aux ONG, collectivités territoriales et pouvoirs publics français pour leurs appuis multiformes et multidimensionnels que les villes et communes ont reçu et continuent de recevoir dans les secteurs clés du développement et je les exhorte à être notre porte-parole auprès de leurs homologues européens.


Interview réalisé par Didier Ouédraogo, d'Action Mopti


Oumar Bathily
Maire
Mairie de Mopti
Email:
mairiemopti@gmail.com
Site internet: www.pseau.org/outils/organismes/organisme_detail.php?org_organisme_id=3969&l=fr

Didier Ouédraogo
Action Mopti
Email: actionmopti.do@gmail.com
Site internet: www.actionmopti.com

Action Mopti - Maurepas - France
Action Mopti - Mopti - Mali
Mairie de Mopti - Mopti - Mali
 

Mopti longe le fleuve Niger, qui marque la limite entre le Nord et le Sud du pays. [© Solange Munzer]

Située en région fortement touristique, d’importants travaux d’assai­nis­sement ont été entrepris à Mopti et Djéné, la ville voisine. [© Action Mopti]

Station d’épuration proche de Mopti. [© Action Mopti]
 

©Lettre du pS-Eau 70 de Oct 2012

   © pS-Eau 2021