retour imprimer © Lettre du pS-Eau 63 de Oct 2010

La gestion des impluviums en Androy (Madagascar) – Un levier pour le changement social ?

Laetitia Morlat, Etudes et Travaux en ligne n°24, GRET, janvier 2009, 93 pages

La région Androy de Madagascar souffre d'une extrême rareté des ressources en eau et de nombreux dispositifs existent pour collecter la précieuse eau de pluie. Les impluviums représentent un moyen parmi d'autres de pallier la carence quotidienne en eau que subit la population. Entre 2005-2007, le projet Gret/Objectif Sud a construit ou réhabilité plus de trente impluviums. Au-delà de l'amélioration des conditions d'approvisionnement en eau des habitants, il s'agissait d'impulser un changement social par la mise en place de modalités de gestion de ces impluviums. Ces modalités devaient impliquer les femmes, premières concernées par la corvée d'eau. Ce document présente les résultats d'une étude anthropologique menée en 2008. L'objectif était de comprendre comment la gestion était réalisée, par qui elle était maîtrisée, selon quelles règles, édictées par qui et dans le cadre de quels rapports de pouvoirs.


Editeur/diffuseur
GRET, Campus du Jardin tropical, 45 bis avenue de la Belle Gabrielle
94736 Nogent-sur-Marne Cedex
T. 33 (0)1 70 91 92 00
Document téléchargeable sur
Email:
gret@gret.org
Site internet: www.gret.org/ressource/pdf/09146.pdf

GRET - Nogent sur Marne - France
 
 

©Lettre du pS-Eau 63 de Oct 2010

   © pS-Eau 2020