retour imprimer

Progrès en matière d'eau, d'assainissement et d'hygiène des ménages 2000-2020 : cinq ans après l'adoption des ODD



Progress on household drinking water, sanitation and hygiene 2000-2020: five years into the SDGs
WHO/UNICEF Joint Monitoring Program for Water Supply, Sanitation and Hygiene (JMP)
rapport Jul 2021 ; 164 pages ,
Ed. UNICEF - New York WHO - Genève
Téléchargeable sous format: PdF PdF
Téléchargeable chez l'éditeur
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
Le Joint Monitoring Programme (JMP) conduit par WHO/UNICEF et affilié à l'ONU-Eau a été créé en 1990. Ses objectifs sont de fournir des rapports mondiaux réguliers sur la couverture en eau potable et en assainissement afin de faciliter la planification et la gestion du secteur, de soutenir les pays dans leurs efforts pour améliorer leurs systèmes de surveillance et de fournir des informations pour le plaidoyer.

Ce rapport présente des estimations sur l'accès des ménages à l'eau potable, à l'assainissement et aux services d'hygiène gérés en toute sécurité au cours des cinq dernières années, et évalue les progrès accomplis vers la réalisation du sixième objectif de développement durable (ODD) visant à " assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous d'ici 2030 ". Pour la première fois, le rapport présente également des données nationales émergentes sur la santé menstruelle.

En 2020, environ une personne sur quatre ne disposait pas d'eau potable gérée de manière sûre à son domicile et près de la moitié de la population mondiale ne disposait pas d'installations sanitaires gérées de manière sûre. COVID-19 a mis en évidence la nécessité urgente de veiller à ce que chacun puisse avoir accès à une bonne hygiène des mains. Au début de la pandémie, 3 personnes sur 10 dans le monde ne pouvaient pas se laver les mains à l'eau et au savon à domicile.

Le rapport indique clairement que, si les tendances actuelles persistent, des milliards d'enfants et de familles seront privés de services WASH essentiels et vitaux :
Seulement 81 % de la population mondiale aura accès à l'eau potable à domicile, laissant 1,6 milliard de personnes sans eau ;
67 % seulement disposeront de services d'assainissement sûrs, soit 2,8 milliards de personnes ;
Et 78 % seulement disposeront d'installations de base pour le lavage des mains, ce qui laissera 1,9 milliard de personnes sans abri.

Le rapport relève également de grandes inégalités, les enfants et les familles vulnérables étant les plus touchés. Pour parvenir à un accès universel à une eau potable gérée en toute sécurité d'ici à 2030, il faudrait multiplier par dix le taux de progression actuel dans les pays les moins avancés. Dans les contextes fragiles, où les personnes sont deux fois plus susceptibles de ne pas avoir accès à l'eau potable, il faudrait que les progrès soient multipliés par 23.
Abstract:
The joint WHO/UNICEF Joint Monitoring Programme (JMP) is affiliated to UN-Water and was established in 1990. It's objectives are to provide regular global reports on drinking-water and sanitation coverage to facilitate sector planning and management, to support countries in their efforts to improve their monitoring systems, and to provide information for advocacy.

This report presents estimates on household access to safely managed drinking water, sanitation and hygiene services over the past five years, and assesses progress toward achieving the sixth sustainable development goal (SDG) to ‘Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all by 2030’. For the first time, the report also presents emerging national data on menstrual health.

In 2020, around 1 in 4 people lacked safely managed drinking water in their homes and nearly half the world’s population lacked safely managed sanitation. COVID-19 has highlighted the urgent need to ensure everyone can access good hand hygiene. At the onset of the pandemic, 3 in 10 people worldwide could not wash their hands with soap and water within their homes.

The report makes clear that, if current trends persist, billions of children and families will be left without critical, life-saving WASH services, stating that by 2030:
Only 81 per cent of the world’s population will have access to safe drinking water at home, leaving 1.6 billion without;
Only 67 per cent will have safe sanitation services, leaving 2.8 billion without;
And only 78 per cent will have basic handwashing facilities, leaving 1.9 billion without.

The report also notes vast inequalities with vulnerable children and families suffering the most. To achieve universal access to safely managed drinking water by 2030, the current rate of progress in the Least Developed Countries would need to increase ten-fold. In fragile contexts, where people were twice as likely to lack safe drinking water, it would need to accelerate by a factor of 23.

Mots clefs:

accès à l'assainissement (CI) (DT) (OP) , accès à l'eau (CI) (DT) (OP) , ODD Objectifs Développement Durable (CI) (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

UNICEF - New York - Etats Unis
    

WHO - World Health Organization - Genève - Suisse
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022