retour imprimer

Retour aux sources, l'eau des villes méditerranéennes


film vidéo Jan 2005 ; Durée: 52 min.
Aut. Stéphane Bégoin
Ed.
BCI - Paris
Résumé:
Sur les bords de la Méditerranée, l'eau du ciel est rare, dans les barrages elle s'évapore, les nappes souterraines, intensivement exploitées, s'épuisent. Et au fur et à mesure que des solutions sont trouvées, de nouvelles difficultés apparaissent.

Ces villes sont-elles alors condamnées? Les hommes pourront-ils trouver à temps de nouvelles sources d'approvisionnement en eau potable? Les avancées technologiques leur permettront-elles l'exploitation de gisements jusque là inaccessibles ? Ou devront-ils s'inspirer du passé pour gérer une ressource qui risque de leur faire défaut....

En Algérie, au Maroc et en France, des hommes nous font partager leur quotidien, avec ou sans eau. Des historiens nous rappellent que, par le passé, les habitants de cette région ont su apporter les réponses nécessaires à ce défi permanent. Des spécialistes envisagent d'exploiter de nouvelles ressources comme le dessalement et la captation de sources sous-marines. Enfin, les politiques tentent de mettre en place une nouvelle gestion de l'eau.
Un extrait présente:
La pénurie d'eau touche de nombreuses villes algériennes. Un journaliste liste les principaux facteurs de ce manque d'eau à Alger : le climat aride et l'explosion démographique de la ville. En effet, le réseau de distribution de l'eau potable, conçu pour 300 000 personnes, doit aujourd'hui alimenter 4 millions d'habitants. Un habitant témoigne de la première pénurie généralisée d'eau en 2001.
www.curiosphere.tv/video-documentaire/42-citoyennete/103661-reportage-alger-face-aux-penuries-deau

Mots clefs:

gestion de la ressource en eau (DT) (OP) , méditerranée (DT) (OP) , pression démographique (DT) (OP) , prospective (DT) (OP) , urbain (DT) (OP)

Pays concernés:

Algérie (DT) (OP) , Maroc (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

CMCA - Centre Méditerranéen de Communication Audiovisuelle - Marseille
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020