retour imprimer

Sociologie de l'assainissement : latrinisation, représentations sociales et logiques d'action dans les villes moyennes au Burkina Faso



thèse Jan 2017 ; 431 pages
Aut. Zakari Bouraima
Ed. Université de Toulouse 2 - Toulouse
Téléchargeable sous format: PdF (6 800 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
L’objet de cette thèse est l’analyse de l’interface entre, d’une part l’offre technologique d’assainissement et de latrinisation au Burkina Faso, qui se traduit en grande partie par la mise en place de latrines dans les concessions et dans les lieux publics, et d’autre part la dimension sociétale à travers les représentations sociales des individus et des communautés et leurs logiques d’action dans le rapport à la latrine.
La confrontation des deux dimensions aborde en effet un champ d’étude qui analyse l’équipement ''latrine'' à l’épreuve des représentations sociales qui y sont associées et des contraintes objectives de son implémentation.
La thèse aborde ainsi une sociologie de l’assainissement qui questionne plus spécifiquement le processus de latrinisation au Burkina Faso, à travers les dimensions représentationnelles, notamment les représentations du propre et du sale et la symbolique de la latrine, les logiques d’action des usagers, leurs pratiques subséquentes, de la sphère domestique à la sphère publique.
Dans un contexte national du Burkina Faso marqué par un faible taux d'accès à l'assainissement et avec des municipalités en construction dans un processus de décentralisation, l’étude de la latrinisation dans les villes moyennes étudiées (Ouahigouya, Dori, Houndé et Pouytenga) interroge par ailleurs les dispositifs effectifs de gestion des latrines pour comprendre la problématique globale de la diffusion et de la durabilité des ouvrages d’assainissement.
Abstract:
The purpose of this thesis is to analyze the interface between, on the one hand, the technological supply of sanitation and latrinization in Burkina Faso, which is largely reflected in the setting up of latrines in concessions and in public places, and on the other hand, the social dimension through the social representations of individuals and communities and their action logics in relation to the latrine.
The confrontation between the two dimensions involves a field of study that analyzes the "latrine" equipment through social representations associated and objective constraints of its implementation.
The thesis addresses sociology of sanitation that more specifically questions about the process of latrinization in Burkina Faso, through the representational dimensions, including the representations of the clean and the dirty and the symbolism of the latrine, the logics of action of users, their subsequent practices, from the domestic sphere to the public sphere.
In a national context of Burkina Faso marked by a low rate of access to sanitation and where, in a process of decentralization, the municipalities are under construction, the study of latrinization in the medium-sized cities (Ouahigouya, Dori, Houndé and Pouytenga helps in undersatnding the overall problem of the diffusion and sustainability of sanitation facilities, through the effective latrine management systems.

Mots clefs:

assainissement (CI) (DT) (OP) , décentralisation (CI) (DT) (OP) , latrine, toilettes (CI) (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Burkina Faso (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

Université de Toulouse 2 - Université de Toulouse - Toulouse
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022