retour imprimer

Enjeux sociospatiaux de la grande hydraulique



Cas de l’Établissement Al-Assad dans le projet de l’Euphrate (Maskané – Syrie)
Socio-spatial Issues of Large-Scale Hydraulics.
The Case of the El‑Assad Scheme within the Euphrates Project (Maskané, Syria)
article Jul 2013 ; 24 pages
Aut. Roman-Olivier Foy
Ed. AFA - Charenton-le-Pont
Téléchargeable sous format: PdF (890 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Les grands périmètres irrigués publics sont généralement présentés par les chercheurs à travers la dialectique État‑société, ou plus précisément techniciens‑agriculteurs : ces derniers résistent, s’adaptent ou se réapproprient les aménagements. L’objectif de cet article est de montrer qu’en se focalisant sur l’objet « eau » (à travers les modalités de sa gestion et l’accès à la ressource), cette opposition devient artificielle puisque des ingénieurs gérant les canaux aux métayers cultivant les terres, tous participent à un même système hydro‑agricole. Cette approche permet alors de redessiner les contours des groupes sociaux et de mieux comprendre les stratégies et ressources des uns et des autres.
Abstract:
When social scientists discuss large-scale public irrigation systems, they usually oppose State and society, namely technicians and farmers : the latter resist, adapt or appropriate the public infrastructures. This article aims to show that a focus on water access and management shows this opposition to be artificial because engineers, technicians, farmers and sharecroppers all work within the same hydro-agricultural system. This approach allows us to redefine social groups and to come to a better understanding of individual and collective resources and strategies.
Sommaire:
La grande hydraulique : une mutation du territoire
- De l’eau de Dieu à l’eau des ingénieurs : croissance de la production et de la population
- Avant l’Établissement Al-Assad : une société tribale
- La ferme d’État : bouleversements fonciers et hydrauliques pour une « nouvelle société »
La « liquidation » de la ferme d’État : une nouvelle donne
- La fin d’un ordre social
- Quels nouveaux rapports sociaux depuis la liquidation de la ferme d’État ?
- Le partage de l’eau d’irrigation au cœur des relations sociales
Les individus et le réseau
- L’eau : une ressource inégalement répartie
- L’union fait la force : logiques de regroupement dans les casiers
- Des productions de notabilité variées
- L’adoption de stratégies individuelles précaires
- Une opposition réductrice entre bureaucratie et agriculteurs
Conclusion

Mots clefs:

aménagements hydro-agricoles (DT) (OP) , irrigation (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (DT) (OP)

Pays concerné:

Syrie (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

AFA - Association Française des Anthropologues - Charenton-le-Pont
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021