retour imprimer

Au Liban, le grand gâchis de l'eau



article de presse Jan 2013 ; 2 pages
Aut. Soraya Hamdan
Ed.
Courrier international - Paris
Téléchargeable sous format: PdF (80 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Pourtant béni des dieux en matière de ressources hydriques, le Liban ne parvient toujours pas à satisfaire les besoins en eau de sa population. Son climat tempéré, ses montagnes enneigées en hiver, ses 2 000 sources et ses 40 cours d’eau, qui lui ont valu le surnom de “château d’eau du Moyen-Orient”, devraient pourtant suffire à alimenter la consommation, l’irrigation et l’industrie. Mais ce potentiel hydrique reste inexploité et les ressources en eau du pays ne sont utilisées qu’à 10 %, avec un taux de perte qui avoisine les 40 %.

Mots clefs:

accès à l'eau (CI) (DT) (OP) , gaspillage/économie d'eau (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Liban (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

Courrier international - Paris
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021