retour imprimer

La relocalisation de l'aide internationale dans l'agglomeration de Tripoli



rapport Feb 2017 ; 50 pages
Aut. François Grünewald & Nawal Karroum
Ed. Groupe URD - Plaisians
Téléchargeable sous format: PdF (1 820 ko)
Résumé:
Les objectifs qui ont guidé cette étude étaient :
- de favoriser une meilleure compréhension de la situation sur le terrain en apportant un éclairage sur les acteurs de la réponse, leurs relations et les impacts qui en découlent ;
- de contribuer au débat en cours sur la relocalisation de l’aide, ses enjeux et ses risques, dans un contexte donné.
Les principales conclusions de cette étude concernent les interactions entre la « relocalisation de l’aide », le respect des principes humanitaires, l’accès aux financements « aussi directs que possible », la visibilité des différents acteurs, la mise en place des approches tournées vers les résultats, la préservation, et le renforcement des capacités des acteurs locaux les partenariats et la coordination.
Il s’agissait de comprendre pour chacune de ces composantes de l’action humanitaire et enjeux de la relocalisation : les objectifs et les attentes des acteurs, les besoins pour une relocalisation réussie, les opportunités pour la réponse ainsi que les contraintes et les risques liés à la relocalisation. Enfin, cela a permis d’en déduire quelques pistes de travail pour les différents types d’acteurs afin de contribuer à améliorer relocalisation de l’aide.
Sommaire:
I. État des lieux : crise et institutions libanaises
Une crise et une réponse initialement exogènes aux institutions libanaises
Les institutions libanaises face à la crise
Les institutions publiques à l’échelle locale (déconcentrées et décentralisées)
Les institutions municipales de l’agglomération de Tripoli
II. Gouvernance locale de la réponse : les acteurs de la réponse et leurs relations
Structuration de la réponse et rôle des Nations unies
Les ONG internationales : acteurs clés de la réponse
Une société civile tripolitaine diversifiée : vocabulaire et positionnement
Évolution de la réponse : soutien aux institutions libanaises et relocalisation
Financement et partenariats entre acteurs
Renforcement de capacités
Coordination à l’échelle territoriale
Les municipalités maillon faible de la relocalisation
III. Enjeux de la relocalisation
La relocalisation de l’aide : un moyen ou une fin en soi ?
Les enjeux de la relocalisation de l’aide dans l’agglomération de Tripoli
La réponse et son ancrage territorial
IV. Pistes de travail pour une meilleure relocalisation de l’aide

Mots clefs:

humanitaire, urgentiste (CI) (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Liban (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

Groupe URD - Groupe Urgence Réhabilitation Développement - Plaisians
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022