retour imprimer

L'eau dans le développement : approche géographique des incidences de la réforme du secteur de l'eau en milieu rural sénégalais

thèse May 2015
Aut. Mohamed C.B.C. Diatta
Ed. EDEQUE - Dakar
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
Cette thèse présente les fondements de l’approche géographique de la réforme de l’eau, au Sénégal, intervenue à partir de 1997. Dans le secteur de l’hydraulique rurale (AEP), cette réforme se traduit par la mise en place de structures de gestion de l’eau dénommée, Associations d’Usagers de forages (ASUFOR).
La thèse vise à mettre en évidence les effets de la réforme sur la gestion locale de l’eau et ses incidences socio-spatiales notamment sa contribution à la résorption de la pauvreté, en milieu rural au Sénégal. Le foisonnement d’acteurs et d’outils nécessite une approche scientifique tendant à mieux évaluer le rapport à l’eau des gestionnaires et des usagers de la ressource et son incidence sur les territoires.
Pour ce faire, une méthode de recherche mixte mêlant approche quantitative (enquête par questionnaire auprès des usagers de la ressource), approche qualitative (entretiens semi-directifs auprès des acteurs de l’eau) et observation, a été mise en place.
Elle a permis de dégager deux résultats majeurs : d’une part, la réforme de l’eau, centrée sur la promotion des acteurs locaux et des usagers de l’eau dans une optique de « bonne gouvernance » de la ressource, produit des territoires ruraux différenciés ; d’autre part, la diffusion de cette réforme notamment à travers son volet technique (amélioration de l’hydraulique rurale), favorise l’accessibilité à l’eau et renforce la productivité rurale.
La réforme contribue également à la genèse d’un modèle de gouvernance de l’eau innovant en dépit de l’existence de quelques effets pervers liés à l’altérité du système organisationnel. Plus généralement, l’approche géographique développée dans cette thèse a permis de comprendre les incidences socio-spatiales de la réforme, ses fondements, ses inerties, mais aussi sa capacité à façonner les territoires. Elle a révélé le rôle de l’ASUFOR comme acteur central dans la gouvernance locale de l’eau et a montré combien l’eau constitue une ressource clé fondant l’identité des territoires et constituant le moteur du développement socio-économique des collectivités rurales sénégalaises.
Abstract:
This dissertation discusses the basic principles of the Water Reform initiated in Senegal since 1997. In the rural sector, that reform resulted in the implementation of water supply management structures called ASUFOR, the Associations of Water Drilling Machine Users.
The main objective of this research study is to assess the reform’s effects on local water resources management and welfare, especially its contribution to the alleviation of poverty in rural areas. A scientific approach is indeed needed to better assess resource managers’ as well as stakeholders’ attitude towards water and the impact it has on the territories.
To collect the data needed for this research, direct observation and a mixture of both quantitative (survey of resource users’ perceptions) and qualitative (semi-structured interviews with stakeholders) methods were used.
Two major findings came from the research: first, the water reform, which encourages local communities and stakeholders to better manage water resources, produces differenciated rural territorial scales; secondly, its spread enhances water accessibility and rural productivity. Despite the existence of different adverse effects that time has had on the organizational system, the reform has led to the development of a new form of water governance. To sum up, the geographical approach used in this thesis allowed to better understand the welfare effects of the reform, its basic principles but also how it has shaped the territories. It did not only revealed the major role ASUFOR is playing in rural water governance as a stakeholder but also that water is a key resource, and ensuring a safe and sustainable water supply is of fundamental importance for socio-economic development in Senegalese rural areas.

Mots clefs:

législation, lois (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (DT) (OP) , rural (DT) (OP)

Pays concerné:

Sénégal (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

EDEQUE - Ecole doctorale eau, qualité et usages de l'eau - Dakar - Sénégal
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020