retour imprimer

Eau potable et assainissement: le suivi-évaluation ou le monitoring des services



Drinking water and sanitation: monitoring service delivery film video internet Apr 2014 ; Durée: 17 min. (s.t. )
Ed. IRC - Ouagadougou pS-Eau - Paris
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Au Burkina Faso, comme dans la plupart des pays du continent africain, l’implication des autorités locales s’est grandement accrue ces dernières années pour assurer la fourniture des services de base dont l’eau potable et l’assainissement. La commune a désormais en charge la planification, l’organisation, la gestion, la régulation et le suivi-évaluation des services.
Concernant le suivi-évaluation, force est de constater que le vaste chantier est encore en friche. En quoi consiste justement ce suivi-évaluation ? Quel intérêt présente-t-il dans la gouvernance des services ? Qui se charge de ce suivi-évaluation dans les communes ? De quels appuis bénéficient les communes pour développer ce suivi-évaluation ?
Le film tente de répondre à cette série de questions complexes en donnant la parole aux acteurs impliqués dans l’approvisionnement en services d’eau potable et d’assainissement en milieu rural : acteurs communaux, opérateurs privés, administration publique et ONG. Les communes rurales de Komsilga, Gorgadji, et Tanghin-Dassouri, symptomatiques chacune d’une réalité du suivi-évaluation piloté par les communes rurales au Burkina Faso servent exemples concrets. En effet Komsilga, comme la majorité des communes rurales, ne dispose ni d’un service technique ni d’une stratégie claire de suivi-évaluation contrairement à Gorgadji et de Tanghin-Dassouri où le suivi-évaluation est davantage plus structuré. Tanghin-Dassouri et sa voisine Komki-Ipala expérimentent l’intercommunalité en mutualisant leurs moyens pour effectuer le suivi-évaluation des services. Les deux municipalités ont mis en place une cellule technique intercommunale. Gorgadji, aidé par des ONG partenaires et l’administration publique, s’est engagé dans un processus de suivi permanent des services publics d’eau potable. La commune a pour ce faire mis en place des instances de concertation et développé une batterie d’indicateurs, d’outils et de méthode de collecte.
Si pour le volet eau potable il existe un suivi-évaluation encore embryonnaire, il est quasi absent pour le volet assainissement. La majorité des communes accusant un retard gigantesque dans la réalisation des ouvrages.
Intérêt pédagogique:
Le film, au-delà des témoignages, se veut un outil stimulant la réflexion sur les enjeux et les problématiques du suivi-évaluation communal qui seront examinés au cours des travaux du séminaire international sur le suivi-évaluation des services locaux d’eau potable et d’assainissement en Afrique de l’ouest, prévu à Ouagadougou, du 7 au 9 avril 2014.

Mots clefs:

évaluation (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (DT) (OP)

Pays concerné:

Burkina Faso (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

IRC - Ouagadougou - Burkina Faso
    

pS-Eau - Programme Solidarité Eau - Paris
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020