retour imprimer

La gestion des déchets à Johannesburg



rapport Mar 2014 ; 61 pages
Aut. Marion Hoyez & Gaspard Thomas
Ed.
IEP - Rennes
Téléchargeable sous format: PdF (3 590 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
La ville de Johannesburg s’est fixée en 2011 plusieurs objectifs à atteindre à l’horizon 2040 : l’éducation et la sensibilisation de la population à la minimisation des déchets envoyés à l’enfouissement, le durcissement de la répression dans les cas de dépôts illégaux, la baisse des coûts liés au service, l’intégration des ramasseurs informels au secteur formel et la création de postes dans les recycleries et centres de tri. En lien direct avec ces objectifs, nous avons émis plusieurs préconisations de mise en oeuvre de ces objectifs: l’embauche des travailleurs informels dans des centres de tri, l’opposition à la construction d’incinérateurs, l’augmentation des recettes par un dialogue avec la municipalité et une tarification plus progressive, un traitement des gaz H2S au charbon actif, une incitation au recyclage par coupons réduction.
Sommaire:
Partie 1 : Un état des lieux de la gestion des déchets à Johannesburg
I/ Une diversité d’acteurs à l’action coordonnée
II/ … par un cadre institutionnel et légal solide
III/ La gestion des déchets par Pikitup
Partie 2 : Objectifs et préconisations en vue d’une amélioration du service
I/ Une stratégie d’amélioration du service sur 30ans
II/ Préconisations

Mot clef:

déchets solides (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Afrique du Sud (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

IEP - Institut d'études politiques de Rennes - Rennes
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021