retour imprimer

La distribution de l'eau potable à Maurice et à Rodrigues



article Nov 2014 ; 16 pages
Aut. Virendra Proag
Ed. UNIM - Reduit
Téléchargeable sous format: PdF (620 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
L’île Maurice reçoit une pluviométrie annuelle moyenne de plus de 2 mètres, variant de 1500 mm sur la côte est à 900 mm sur la côte ouest, en passant par 4000 mm sur le plateau central.
La distribution d’eau potable repose sur des sources de surface, et des forages qui permettent de fournir plus de 200 Mm3 d’eau annuellement dans le réseau de distribution, à toute la population (1.26 million). Une complainte souvent entendue est la fourniture interrompue, pendant certaines heures, dans les réseaux. Mais, comme la plupart des maisons sont dotées d’un réservoir de stockage sur le toit, il y a, en réalité, une fourniture continue dans la maison. Ceci explique, peut-être, pourquoi la consommation mauricienne est assez élevée (170 – 250 litres par habitant), comparée aux autres pays.
Le contraste avec Rodrigues est intéressant dans la mesure où la consommation est inférieure car la pluviométrie (environ 1 mètre annuellement) demeure une contrainte pour les 35 000 habitants. Par ailleurs, il n’y a pratiquement pas de perte dans le réseau – tout posé en surface. Si les plombiers mauriciens ne sont pas moins compétents que ceux de Rodrigues, alors comment expliquer les 50 % de pertes dans les réseaux de l’île Maurice qu’on traîne comme un boulet depuis 30 ans dans les statistiques ? Par du vol à grande échelle !
Par ailleurs, une étude sur les ventes a montré que malgré la sécheresse 2010-12, la demande n’a pas diminué de manière significative. On devrait plutôt se plaindre des efforts des autorités à aménager toutes les sources d’eau possibles à grand frais, quand on aurait pu également profiter de cette sécheresse pour inciter les gens à mettre en pratique des mesures pour minimiser leur usage de l’eau. Par contre, à Rodrigues – du moins pour l’instant – de tout temps, on considère l’eau comme une denrée rare qu’il faut utiliser avec modération.

Publics-Cibles:

Collectivité , Université , Décideurs locaux ou nationaux

Mots clefs:

accès à l'eau (CI) (DT) (OP) , captage de source (CI) (DT) (OP) , distribution d'eau potable (CI) (DT) (OP) , eau potable (CI) (DT) (OP) , gestion de la ressource en eau (CI) (DT) (OP) , mode de gestion/gouvernance (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Maurice (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

UNIM - Université de Maurice - Reduit - Maurice
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021