retour imprimer

L'espace public au cœur de la reconstruction : l'exemple de Martissant à Port-au-Prince, Haïti



Public space at the heart of reconstruction: the example of Martissant in Port-au-Prince, Haiti rapport Jan 2014 ; 10 pages
Aut. Lucie Couet & Estelle Grandidier
Ed. Fokal - Port-au-Prince GRET - Nogent sur Marne Institut Veolia Environnement - Paris
Téléchargeable chez l'éditeur
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
Dans un quartier construit anarchiquement à Port-au-Prince, théâtre de violences graves dans les années 2000 et partiellement détruit par le séisme du 12 janvier 2010, une ONG française, le GRET, et une fondation haïtienne, Fokal, ont joint leurs efforts depuis 2007 pour améliorer le quartier. Les activités de ces acteurs se basent principalement sur des interventions sur l’espace public et le bien commun, en particulier l’eau et l’environnement. La gestion communautaire des ressources naturelles occupe une place prépondérante dans la démarche de ces acteurs. Par ailleurs, pour assurer la durabilité des actions mais aussi renforcer l’Etat de droit, ces deux intervenants agissent systématiquement de concert avec les services publics afin de renforcer leurs capacités et d’étendre leur territoire d’intervention. Ce rôle d’interface s’articule autour des activités d’amélioration de l’espace public réalisées dans le cadre du projet.
Abstract:
In an anarchically-built district of Port-au-Prince—one that was the theater of serious violence in the 2000s and was partially destroyed by the earthquake on January 12, 2010—a French NGO (GRET) and a Haitian foundation (Fokal) have been pooling their efforts since 2007 to improve the area. Their activities have focused mainly on interventions on the public space and common goods, in particular water quality and environment. Community-based management of natural resources is a dominant element of their approach. And to ensure the sustainability of these actions while also reinforcing the rule of law, the two organizations systematically act in consultation with government agencies, in order to bolster their capacities and extend their scope of intervention. This interface role revolves around the public space improvement activities conducted in the context of the project.
Sommaire:
Transformer l’environnement urbain : le projet de Martissant face au défi de l’espace public
Quelle relation entre l’amélioration des infrastructures hydrauliques et la création du parc public au cœur du quartier ?
Comment le projet d’accès à l’eau a-t-il évolué vers une démarche plus globale d’amélioration du cadre de vie ?
Le schéma d’aménagement de Martissant, une démarche fondatrice
Comment impliquer les habitants du quartier dans la gestion des biens collectifs ?
Débattre et sensibiliser : donner la parole aux habitants et faire évoluer les pratiques
Favoriser la participation active en renforçant le pouvoir communautaire
la mobilisation des acteurs de la société civile
la mise en place d’un comité d’appui
l’accompagnement et le renforcement dans ses attributions du comité de gestion d’eau
Bilan de ces initiatives
L’impact de la mise en œuvre d’approches différentes sur un même territoire
Renforcer la puissance publique
FOKAL et le Gret : quel rôle pour les maîtres d’ouvrage délégués ?
Comment faire appel aux services publics pour la gestion urbaine d’un territoire ?
Quelles interactions entre les services de l’Etat et les habitants du quartier ?
La valorisation de l’espace public, bien plus qu’une disposition d’urbanisme, la création de perspectives d’avenir

Mots clefs:

services essentiels (DT) (OP) , urbain (DT) (OP) , urbanisme (DT) (OP)

Pays concerné:

Haïti (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

Fokal - Fondation Connaissance et Liberté - Port-au-Prince - Haïti
    

GRET - Groupe de recherche et d'échanges technologiques - Nogent sur Marne
    

Institut Veolia Environnement - Paris
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020