retour imprimer

Equité d'accès à l'eau potable dans un contexte de diversité de modes d'approvisionnement: Cas de la Ville de Bouaké (Côte d'Ivoire)



note Mar 2012 ; 13 pages
Aut. Guéladio Cissé & Brama Koné & Issiaka Savané & Bétio Silué & Christian Zurbrügg
Ed. EJSR -
Téléchargeable sous format: PdF (210 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Conclusion
Nos résultats indiquent trois faits majeurs. D’abord on note une couverture limitée et une intermittence du service public d’eau potable. Ensuite, pour faire face à ce déficit, les ménages ont recours à d’autres modes d’AEP tels que les puits et la revente dont la combinaison avec le service public d’eau potable (BPI et borne fontaine) entraine des modes d’approvisionnement diverses et complexes. Enfin, les iniquités d’accès à l’eau potable sont accrues par la diversité des modes d’approvisionnement. Ces iniquités ne sont pas négligeables car elles portent souvent sur plus de la moitié des ménages étudiés.
Le meilleur mode d’AEP pourrait être l’utilisation des puits car elle est en tête pour quatre indicateurs (I1, I3, I5, I7) et en dernière position pour un seul indicateur (I8).

Mots clefs:

accès à l'eau (CI) (DT) (OP) , urbain (CI) (DT) (OP)

Pays concerné:

Côte d'Ivoire (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

EJSR - European Journal of Scientific Research - - Royaume Uni
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022