retour imprimer

Sensibilisation et subvention : les deux piliers de l'assainissement liquide !


note coll. Politiques & Pratiques de développement n° 4 Jan 2012 ; 4 pages
Aut. Julien Gabert
Ed. GRET - Nogent sur Marne ; Issn: 2119-8683
Téléchargeable sous format: PdF (360 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
L’assainissement des eaux usées et des excrétas représente un enjeu sanitaire majeur dans les pays en développement. Alors que de bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement sont indispensables pour éviter les maladies diarrhéiques, au-delà du seul accès à l’eau potable, l’assainissement reste considéré comme le « parent pauvre » du secteur et fait souvent l’objet d’approches opérationnelles dogmatiques préjudiciables à la diffusion des bonnes pratiques. À l’heure où l’on passe sans transition de grands programmes de latrinisation* massivement subventionnés accompagnés d’actions de sensibilisation marginales, à une approche « Assainissement Total Porté par la Communauté » (ATPC)* sans aucune subvention à l’équipement, il est important de rappeler que subvention et sensibilisation ne s’excluent pas mais sont deux mesures nécessaires et complémentaires pour favoriser l’équipement durable des ménages en toilettes dans les pays en développement.

Mots clefs:

assainissement (DT) (OP) , ATPC Assainissement Total Piloté par la Communauté (DT) (OP) , sensibilisation (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

GRET - Groupe de recherche et d'échanges technologiques - Nogent sur Marne
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020