retour imprimer

Manuel des bonnes pratiques de l'utilisation saine des eaux usées dans l'agriculture urbaine



guide Jan 2010 ; 131 pages
Aut. Malick Gaye & Seydou Niang
Ed. ENDA Tiers Monde - Dakar FAO - Rome ; Isbn: 92 9130 079 9
Téléchargeable sous format: PdF (9 960 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
L’utilisation des eaux usées dans l’agriculture urbaine est une pratique très répandue à travers le monde (on parle de 20 millions d’hectares irrigués avec des eaux usées), mais qui revêt une dimension très complexe quant aux aspects liés à l’élaboration de lignes directives pour une optimisation de la pratique.
Ce Manuel est à la disposition des producteurs des Niayes de Dakar pour les guider à réutiliser sans danger les eaux usées traitées dans un environnement propre. En effet, les eaux usées représentent un danger si elles ne sont pas traitées et gérées efficacement, car elles peuvent contenir différents agents pathogènes tels que bactéries, parasites, virus, produits chimiques toxiques provenant des déchets humains de l’agriculture, de l’industrie et des produits domestiques. Pour cela, leur utilisation doit être gérée par la mise en oeuvre de différentes actions (traitement, bonnes pratiques agricoles) qui réduisent les risques pour la viabilité des plantes et pour la santé des populations.
Pour le développement de l’agriculture urbaine et l’augmentation de la sécurité alimentaire dans les villes, il est primordial de procurer un appui technique efficace permettant de maximiser les bénéfices des eaux usées et d’en minimiser les risques sanitaires pour les agriculteurs et les consommateurs.
Sommaire:
PARTIE I. Introduction .15
I.1. Importance économique de l’agriculture urbaine .17
I.2. Caractérisation de la zone .27
I.3. Profil des acteurs de la filière.34
I.4. Pratiques culturales dans la zone .37
I.5. Importance de la pratique .45
I.6. Caractéristiques des eaux d’irrigation .47
I.7. Directives de valorisation des eaux usées dans l’agriculture .52
PARTIE 2. Contraintes .53
II.1. Contraintes relatives au statut foncier.53
II.2. Contraintes relatives aux caractéristiques pédologiques des sites .56
II.3. Contraintes relatives à la qualité des eaux d’irrigation.62
II.4. Contraintes relatives au niveau de formation et d’information des agriculteurs .64
PARTIE 3. Évaluation des risques sanitaires liés à l’utilisation des eaux usées .69
III.1. Identification des dangers dans les eaux d’irrigation.69
III.2. Identification des dangers dans les produits agricoles au champ.72
III.3. Identification des dangers chez les personnes à risques.75
III.4. Caractérisation des risques.81
III.5. Délimitation des limites d’impact.87PARTIE 4. Bonnes pratiques pour la gestion des risques .89
1V.1. Promotion de l’utilisation des eaux usées traitées.89
IV.2. Efficacité des bonnes pratiques agricoles.95
IV.3. Efficacité des mesures de protection des consommateurs .98
IV.4. Protection des sols et des nappes contre la salinisation .100
IV.5. Synthèse des mesures de mitigation des risques .104
PARTIE 5. Aspects politique, juridique et institutionnel .107
V.1. Mise à jour du cadre juridique et réglementaire .107
V.2. Sensibilisation des autorités administratives et collectivités locales pour une meilleure prise en charge de l’agriculture urbaine et périurbaine .110
V.3. Promotion des schémas directeurs d’aménagement intégrant l’agriculture urbaine et périurbaine et création de structures chargées de sa gestion .110
Conclusions et perspectives .113

Publics-Cibles:

Collectivité , Acteurs de coopération , Technicien , Ingénieur, concepteur

Mots clefs:

boues (traitement des ) (CI) (DT) (OP) , eaux usées (traitement des ) (CI) (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

ENDA Tiers Monde - Environnement et Développement du Tiers Monde - Dakar - Sénégal
    

FAO - Food and Agriculture Organization - Rome - Italie
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022