retour imprimer

Les transformations récentes dans l'oasis de Toudgha (sud est marocain). Quel avenir pour la gestion sociale de l'eau ?



article Jan 2011 ; 10 pages
Aut. Mustapha Haddache
Ed. LPED - Marseille
Téléchargeable sous format: PdF (3 840 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
L’oasis de Toudgha appartient aux régions présahariennes. Elle se caractérise par la rareté des ressources hydrauliques et la rareté des terres agricoles. Devant ce milieu peu clément, les populations oasiennes de Toudgha ont su faire face à la rareté de ces deux facteurs économiques ; considérés comme les deux facteurs de production les plus déterminants dans l’oasis. Dans cette oasis, la gestion sociale de l’eau peut être considérée comme le résultat de confrontation de l’homme avec un milieu naturel peu clément. Cette pratique ancestrale a fonctionné pendant plusieurs siècles et continue de fonctionner à nos jours. Cependant, cette gestion sociale de l’eau est influencée par un ensemble de transformations. L’ouverture de l’oasis sur le monde extérieur, l’intervention coloniale, l’émigration internationale de travail et la disparition du climat d’insécurité qui régnait à la période de siba (période connue par l’autonomie des régions périphériques du Maroc) sont des faits marquants qui nous amènent à s’interroger sur le futur de la gestion sociale de l’eau dans cette oasis.

Public-Cible:

Tout public

Mots clefs:

gestion de la ressource en eau (DT) (OP) , oasis (DT) (OP)

Pays concerné:

Maroc (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

LPED - Laboratoire Population Environnement Développement - Marseille
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021