retour imprimer

Luttes pour l'eau et stratégies paysannes en milieu aride au Maghreb. Les canaux sinueux de l' « agriculture durable »



article Jan 2011 ; 12 pages
Aut. Yves Guillermou
Ed. LPED - Marseille
Téléchargeable sous format: PdF (200 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Les problèmes de l’eau revêtent au Maghreb une acuité tant sociale qu’écologique. Les techniques hydro-agricoles en vigueur dans les régions arides constituent un patrimoine d’une richesse inestimable, reflétant une remarquable capacité d’adaptation des populations à des conditions très diverses. A chaque mode de captage correspond un système précis de distribution, lié à un ordre social associant fréquemment fortes inégalités (d’où des luttes intenses mais peu perceptibles de l’extérieur) et solides pratiques communautaires. Mais de nos jours, la pérennité des aménagements est compromise par les difficultés de leur entretien, lequel exige en général des investissements en travail démesurés. Tel est le cas notamment dans les oasis du Touat et du Gourara (Sud-ouest du Sahara algérien), où le réseau de foggara-s se dégrade inexorablement, paysans pauvres et métayers refusant de participer à des tâches pénibles et dangereuses au profit de l’aristocratie locale. Mais on assiste par ailleurs à l’essor d’une agriculture « capitaliste » étrangère à l’univers social oasien, impliquant souvent une exploitation minière des ressources hydrauliques. Sans un contrôle collectif rigoureux et un appui adéquat aux petits producteurs, les perspectives d’une « agriculture durable » apparaissent bien incertaines.

Public-Cible:

Tout public

Mots clefs:

irrigation (DT) (OP) , oasis (DT) (OP) , zone aride (DT) (OP)

Pays concernés:

Algérie (DT) (OP) , Maroc (DT) (OP) , Tunisie (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

LPED - Laboratoire Population Environnement Développement - Marseille
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021