retour imprimer

Elaboration dʹune méthodologie permettant de déterminer une option durable pour le traitement des boues de vidange dans une ville moyenne d'Afrique subsaharienne‐application à la ville de Sokodé, au Togo



Projet de master Sciences et Ingénierie de l’environnement 2008
thèse Jan 2008 ; 164 pages
Aut. Philippe Reymond
Ed. EAA - Ouagadougou EPFL - Lausanne EAWAG - Dubendorf
Téléchargeable sous format: PdF (2 490 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
A Sokodé, aucun des problèmes d’assainissement n’est résolu : presque la moitié de la population n’a pas de latrine à domicile, les déchets ne sont pas collectés, les boues de vidange sont déversées anarchiquement et réutilisées par les maraîchers et agriculteurs. A l’heure actuelle, les différents aspects liés à la gestion des boues de vidange dans les pays du sud ont encore peu été étudiés. Les méthodes existantes sont souvent longues à mettre en oeuvre, et leur complexité se heurte à la réalité du terrain. En particulier, il n’existe pas de méthodologie à la disposition des planificateurs et des ingénieurs pour le choix et la conception d’une option durable de traitement, si bien que les quelques stations existantes ne fonctionnent pas avec les performances attendues.
Le but de ce projet de master a été d’élaborer une telle méthodologie, et de l’appliquer au cas de Sokodé. La théorie a été confrontée au terrain, et le terrain a forgé la théorie. Pour que l’option choisie soit durable, tous les aspects doivent être pris en compte. Il ne suffit pas de quantifier et de caractériser les boues à traiter. Les pratiques locales doivent être évaluées, que ce soit le mode de gestion des opérateurs de vidange ou la valorisation des boues par les maraîchers et agriculteurs. Ainsi, la solution proposée doit se fondre dans le contexte local et être approuvée par tous. Elle est le fruit d’une approche participative, impliquant tous les acteurs locaux.
Intérêt pédagogique:
Ce projet constitue une excellente analyse d'un objet technique décisif du point de vue de l'environnement et de la santé publique (boue de vidange) dans les pays du Sud, qui se distingue en outre par une étude très subtile des acteurs sociaux.

Publics-Cibles:

Collectivité , Acteurs de coopération

Mots clefs:

boues (traitement des ) (DT) (OP) , urbain (DT) (OP)

Pays concerné:

Togo (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

EAA - Eau et Assainissement pour l'Afrique - Ouagadougou - Burkina Faso
    

EPFL - Ecole polytechnique fédérale de Lausanne - Lausanne - Suisse
    

EAWAG - Institut de Recherche de l'Eau du Domaine des EPF - Dubendorf - Suisse
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021