retour imprimer

L'approvisionnement en eau dans la commune de Réo



Etude Recit n°24, Ouagadougou, Laboratoire Citoyennetés
rapport Dec 2007 ; 30 pages
Aut. Romaine Konseiga
Ed.
Laboratoire Citoyennetés - Ouagadougou
Téléchargeable sous format: PdF (330 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
L'étude présente une analyse des modes d'accès et des formes de gestion des points d'eau modernes et traditionnels. Le contexte réolais est marqué par deux types d'offre en matière d'accès à l'eau.
D'une part, l'offre formelle constituée par l'eau du réseau Onea, les puits à grand diamètre et les pompes à motricité humaine et, d'autre part, l'offre informelle composée des puits traditionnels ou domestiques, de l'eau de surface et des eaux pluviales. Toutes ces sources d'eau sont complémentaires et soumises à une utilisation sélective.
Pour la consommation alimentaire, les motivations qui guident le choix de la majorité des usagers sont les propriétés organoleptiques, c'est-à-dire le goût et l'apparence de l'eau. La consommation de l'eau des puits traditionnels est encore forte dans la commune, surtout en milieu rural. Les populations reconnaissent la potabilité de l'eau des pompes, mais elles préfèrent consommer celle des puits qui reste une habitude alimentaire. Cette consommation est également déterminée par la distance parfois élevée des points d'eau modernes aux concessions et les pannes régulières de ces ouvrages, notamment les pompes.

Mots clefs:

accès à l'eau (DT) (OP) , urbain (DT) (OP)

Pays concerné:

Burkina Faso (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

Laboratoire Citoyennetés - Ouagadougou - Burkina Faso
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021