retour imprimer

L'approvisionnement en eau potable en Flandre de 1800 à nos jours



L'organisation de l'approvisionnement en eau en Flandres en structures intercommunales, peut-elle inspirer les collectivités locales du Sud?"
rapport Jan 2006 ; 36 pages
Ed. Join for Water - Gent
Téléchargeable sous format: PdF (1 750 ko)
Téléchargeable chez l'éditeur
Résumé:
Actuellement, les autorités locales du Sud doivent faire face à un besoin urgent: prendre elles-mêmes en charge la fourniture en eau potable en raison des processus de décentralisation prévus ou récemment mis sur pied. Par la décentralisation, cette compétence de l'autorité centrale est aujourd'hui transférée à l'échelon local. Les communes comme les sociétés civiles se demandent à présent s'il existe des modèles d'organisation pour l'approvisionnement décentralisé en eau potable. Il n'est pas rare que les communes et villes du Sud fassent l'objet de pressions de la part de bailleurs de fonds internationaux afin qu'elles confient ce service – du moins en grande partie – au secteur privé.
L'approvisionnement public en eau en Flandres et en Belgique, peut-elle inspirer le Sud?
A ce jour presque chaque belge dispose d'eau potable à un prix socialement acceptable.
Le législateur y a largement contribué, en décidant de favoriser une collaboration entre les communes aboutissant à la création d'intercommunales de gestion de l'eau potable. A travers la mise en commun des forces des intercommunales, le développement du secteur de l'eau potable a énormément progressé.

Mots clefs:

accès à l'eau (DT) (OP) , gestion - management (DT) (OP) , rites et cultures (DT) (OP)

Pays concerné:

Belgique (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

Join for Water - Gent - Belgique
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021