retour imprimer

Gestion de la demande en Eau en Méditerranée - réflexions sur la dimension communication



Forum PNUE/PAM/Plan Bleu Fiuggi / Rome. 3, 4 et 5 octobre 2002
rapport Oct 2002 ; 64 pages
Ed. pS-Eau - Montpellier - Viols le Fort
Téléchargeable sous format: Word zippé (0 ko) PdF (740 ko) PdF zippé (590 ko)
Sommaire:
1 - PENURIE D'EAU ANNONCEE EN MEDITERRANEE ?
I. Demande en eau : un diagnostic sombre en Méditerranée
II. Scénarios et projections : partout des limites
III. Un autre avenir est possible
2 - AGIR DANS LE DOMAINE DE L'EAU : VASTE PROGRAMME !
I. Une « nouvelle culture de l'eau » ?
II. L'indispensable innovation conceptuelle
III. Passer de la gestion de l'offre à la gestion par la demande : de quoi parle-t-on ?
IV. Principaux axes d'intervention et principes d'une approche de gestion des demandes en eau : le principe CROIRRE ?
A. Quelles économies peut-on attendre de la mise en œuvre d'une politique de gestion de la demande en eau ?
B. Information, sensibilisation, formation : les actions transversales qui mobilisent
V. Rappel des recommandations de la CMDD :
3 - CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT et PARTICIPATION
I. Information, sensibilisation, formation : trois étapes vers la participation des usagers. Quelle méthode ?
II. Accords internationaux : le concept de développement durable et son corollaire d'affirmation de la nécessité de sensibiliser et d'impliquer le public
III. Changer : pistes pour l'action éducative dans le domaine de l'eau
IV. Points de vue en Méditerranée : la croisée des chemins ?
A. Agir sur les économies "d'eau domestique"
B. Agir sur la consommation d'eau agricole
C. Point de vue des mouvements anti-globalisation
D. Point de vue des écologistes « institutionnels » (WWF, UICN…)
4 - L'EAU, SOURCE DE NOUVEAUX CONCEPTS ?
5 - FACTEURS LIMITANTS À L'APPROCHE PARTICIPATIVE ET QUESTIONS
6 - ENQUÊTE SOMMAIRE EN MÉDITERRANÉE
I. Avertissement
II. Classement des réponses par pays
III. Classement par type de structures
IV. Classement par publics visés
V. Considérations générales sur l'enquête :
VI. Les actions plus vastes : l'exemple de ENDA MAGHREB
VII. Les difficultés rencontrées et les perspectives :
VIII. La nécessité de collaboration entre organismes : la création de réseaux
7 - ELÉMENTS D'ANALYSE CRITIQUE SUR LA DÉMARCHE ISFP EN MÉDITERRANÉE
I. Tout le monde s'accorde sur l'importance des actions ISFP
II. Ceux qui en parlent ne sont pas ceux qui agissent
III. Ceux qui agissent ne sont pas connus, leur action est à la fois pertinente et aléatoire
IV. Peu d'évaluation critique des actions menées et absence d'indicateurs
V. la communication souvent univoque et partiale ne favorise pas la participation
VI. Questions de Candide en suspens…
BIBLIOGRAPHIE
APERCU DES OUTILS PÉDAGOGIQUES MEDITERRANEE
RÉPONSES À L'ENQUÊTE

Mots clefs:

GDE gestion de la demande en eau (CI) (DT) (OP) , gestion de la ressource en eau (CI) (DT) (OP) , méditerranée (CI) (DT) (OP) , politique (CI) (DT) (OP)

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022