retour imprimer

Les Stratégies de la Gestion de la Demande en Eau dans 50 pays musulmans


livre Jan 2008
Aut. Abdelhadi Lahlou
Ed. ISESCO - Rabat
Résumé:
La connaissance des richesses en eau du monde islamique ainsi que leur évaluation tant quantitative que qualitative constitue un élément déterminant de l'utilisation rationnelle d ressources en eau.
Après la présentation systémique des caractéristiques intrinsèques des ressources en eau conventionnelles actuelles, dans tous ces pays (ressources en eau de surface, eaux souterraines) et l'utilisation des méthodes non conventionnelles : dessalement des eaux de mer et de nappes ainsi que des eaux marines, la recharge artificielle des aquifères, l'énergie renouvelable et solaire, le traitement des eaux usées (manque de maintenance et de technologie appropriée),…

Les contraintes majeures additives et qui ne militent pas pour la gestion et la mobilisation optimale des ressources en eau, seront précisées pour chaque pays, on peut citer en particulier : la croissance exponentielle de la population, la pollution agro-industrielle et urbaine, la rareté ou l'inexistence de nouveaux sites pour la construction d'ouvrages hydrauliques (barrages, forages,…), l'augmentation sporadique des coûts de mobilisation des eaux, la salinisation des sols et des eaux, la surexploitation des nappes souterraines, l'envasement des retenues de barrages…, le manque de modèle de gestion complète amont-aval intégrant simultanément l'ensemble des écosystèmes eau-sol , ainsi que la sécurité et la maintenance des ouvrages aussi bien en période de crues que de sécheresses.

Publics-Cibles:

Université , Acteurs de coopération , Ingénieur, concepteur

Mots clefs:

dessalement (CI) (DT) (OP) , GDE gestion de la demande en eau (CI) (DT) (OP) , gestion de la ressource en eau (CI) (DT) (OP) , méditerranée (CI) (DT) (OP) , rites et cultures (CI) (DT) (OP)

Editeur/Diffuseur:

ISESCO - Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture - Rabat - Maroc
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2022