retour imprimer

Journée mondiale de l'eau : l'urgence


article de presse , fichier audio Mar 2008
Ed. France Inter - France Info - Paris
Téléchargeable chez l'éditeur
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
C'est une ressource naturelle et pourtant, plus d'un milliard de personnes dans le monde en sont privées. Pire : selon l'ONG Solidarités, les maladies liées à l'eau insalubre et au manque d'hygiène provoquent chaque année 8 millions de morts.


C'est la première cause de mortalité au monde : choléra, typhoïde, hépatite… Ces maladies hydriques provoquent une véritable hécatombe dans le monde, particulièrement dans les pays confrontés à une urgence humanitaire. Quelque 22.000 personnes meurent chaque jour à cause d'une eau insalubre ou de maladies liées à un manque d'hygiène de l'eau, soit 15 par minute. A titre d'exemple, la diarrhée, qui se traite facilement dans les pays occidentaux, tue à elle seule 1,8 million d'enfants par an sur la planète.

Alors qu'ouvrir un robinet est un geste anodin en Europe ou en Amérique du Nord, un sixième de la population mondiale n'a aucun accès à l'eau potable. Les raisons sont nombreuses : absence de systèmes d'approvisionnement en eau et d'assainissement, mais surtout, manque criant de moyens financiers et d'une organisation appropriée.

Pour offrir au plus grand nombre un accès à une eau de qualité, plusieurs programmes de coopération internationale existent, mais sont mal connus. En France, la loi Oudin permet par exemple aux maires de consacrer 1% de leur budget Eau et Assainissement à des réalisations solidaires. A l'occasion de la journée mondiale de l'eau, plusieurs ONG se mobilisent : Action contre la Faim profite de l'occasion pour sensibiliser les élus locaux à la loi Oudin.

Editeur/Diffuseur:

France Inter - France Info - Paris
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2021