retour imprimer

Le rôle des institutions de microfinance dans l'offre de produits spécifiques pour les migrants


Etude réalisée par le Réseau Français de la Microfinance (chef de file : Frédéric Ponsot, GRET), animé par Epargne Sans Frontière rapport Jan 2008 ; 63 pages
Aut. Frédéric Ponsot
Ed. Epargne Sans Frontière - GRET - Nogent sur Marne
Téléchargeable sous format: PdF (960 ko)
Page de présentation d'un éditeur
Résumé:
Le Ministère français des Affaires étrangères et européennes (MAEE) dans le cadre du Programme de Renforcement Institutionnel de la Microfinance et de son Environnement (PRIME) a souhaité mettre en place une instance informelle d'échanges, de concertation et de capitalisation entre acteurs français de la microfinance : le Réseau Français de la Microfinance (RFM). Epargne Sans Frontière (opérateur du PRIME) en assure le secrétariat et est chargé de l'animation et du suivi technique.

la présenté étude intitulée "Le rôle des institutions de microfinance dans l'offre de produits spécifiques pour les migrants" résulte des travaux de la sous-commission n° 1 portant sur "la valorisation de l'épargne des migrants pou le développement".

"Les IMF disposent d'avantages comparatifs en termes de proximité géographique et sociale pour proposer des services de transfert d'argent auprès des familles des migrants dans leur pays d'origine. Certaines d'entre elles, notamment en Afrique francophone, disposant de réseaux implantés dans les zones rurales et les quartiers urbains à forte concentration populaire, des capacités institutionnelles et systèmes d'information permettant une gestion rigoureuse des informations et des liquidités ont su mobiliser ces avantages comparatifs pour nouer des alliances stratégiques avec des banques franchisées par des sociétés de transfert d'argent et délivrer des services de transfert d'argent internationaux. Les membres de la sous-commission sur la « Valorisation de l'épargne des migrants pour le développement » du RFM ont, dans une optique de mobilisation de l'épargne des migrants au service du développement de leurs pays d'origine par le financement de leurs projets individuels, familiaux ou collectifs, centrer leur travail de capitalisation sur le rôle que peuvent jouer les IMF dans l'offre de produits financiers spécifiques au-delà des services de transfert stricto sensu.

Pour ce faire, l'étude commanditée a procédé à une analyse de la demande des migrants pour ces produits, de l'offre existante au niveau des banques en France et des expériences internationales d'alliances entre banques, IMF et sociétés de paiement électroniques pour dégager les conditions de partenariats satisfaisant les exigences réglementaires et assurant la convergence des intérêts des acteurs pour le déploiement d'une gamme de produits.

L' étude s'est appuyée sur la littérature existante en France et à l'international, des entretiens auprès des représentants des migrants, des directeurs des IMF d'Afrique francophone, de responsables des départements migrants des banques françaises et de dirigeants de sociétés de paiement électronique. Elle se décompose ainsi :
- Analyse de la demande : flux estimés, affectation des transferts d'argent et besoins spécifiques liés au cycle de vie des migrants.
- L'offre des banques : une dynamique portée par les filiales étrangères relayée par les banques françaises aboutissant à l'offre d'un package complet sur les marchés matures
- Enjeux et opportunités pour les IMF : élaborer des alliances stratégiques et adopter une approche séquencée de la mise en place de services de transfert jusqu'à l'offre d'un ensemble de produits.

Mots clefs:

microfinance (DT) (OP) , migrant (DT) (OP)

Editeurs/Diffuseurs:

Epargne Sans Frontière -
    

GRET - Groupe de recherche et d'échanges technologiques - Nogent sur Marne
    

En cas de lien brisé, nous le mentionner à communication@pseau.org

   © pS-Eau 2020