retour imprimer Aide Situer sur une carte
Programme d'appui à la gestion de l'eau : PAGE (AFVP, ISF, DEM) 

Géolocalisation
Lieu: Matam

[Matam / Matam] - Sénégal

Dates: 1998 : 36 mois

Partenaires
  France Volontaires Ivry sur Seine
  ISF Paris
  MEAE Paris
  SEDIF Paris


Contexte:
Au Sénégal, la gestion de l'eau en milieu rural a connu des mutations assez profondes mais aussi de grandes évolutions.
Dans la plupart des cas, le ravitaillement en eau potable des populations et des animaux se fait à partir de forages à exhaure motorisée, électrique ou solaire.

Aujourd'hui on compte à peu prés 1000 systèmes d'adductions d'eau communément appelées AEP.

Avant 1984, l'Etat sénégalais prenait en charge l'ensemble des frais de fonctionnement et de renouvellement des installations. C'était la période de l'Etat providence.
Les populations étaient réduites à de simples consommatrices d'un service qu'elles n'avaient pas à payer.

Le nombre sans cesse croissant de forages, conjugué à la diminution du budget consacré aux services en charge de l'encadrement, de l'entretien et de la maintenance des ouvrages hydrauliques, ont amené le gouvernement sénégalais à revoir sa politique en 1984.

A partir de 1984, par circulaire interministérielle, l'Etat officialise et généralise les comités de gestion (organisation villageoise ou inter villageoise ayant comme fonction principale de faire fonctionner les forages). Ce sont ces organisations qui doivent désormais prendre en charge les frais de fonctionnement du forage. Le renouvellement est toujours pris en charge par le gouvernement. C'est le début du processus de responsabilisation des populations.

Cette nouvelle politique a très vite montré ses limites, ce qui a poussé l'Etat sénégalais à entreprendre une nouvelle politique en matière de gestion des forages dès 1998.

Celle-ci vise à responsabiliser davantage les populations et à modifier le cadre juridique qui régit les organisations de base en charge de la gestion des forages.

Elle vise une prise en charge totale par les populations aussi bien des frais de fonctionnement que des charges de renouvellement.

Objectifs:
Le P.A.G.E a fait suite à une action pilote financée par le FAC du Ministère français de la coopération dans le cadre de plusieurs actions de recherches et d'actions pilotes à travers l'Afrique. Cette action intitulée " Gestion communautaire des centres secondaires de la Vallée du fleuve Sénégal " avait pour objet de vérifier l'hypothèse suivante :

La gestion des adductions d'eau potable (A.E.P) par les populations est-elle viable ?

Le P.A.G.E a comme finalité d'appuyer et de conseiller les acteurs afin qu'ils améliorent considérablement la gestion de leur forage.
Des objectifs globaux du programme, on peut retenir :

  • la professionnalisation des comités de gestion,

  • l'augmentation des compétences des conducteurs de forages,

  • la promotion du secteur privé de la petite maintenance,
  • l'influence sur les politiques en matière de gestion des forages.

  • Les objectifs intermédiaires sont :

  • mettre en place des cadres de concertation et d'échanges pour discuter de la problématique de la gestion de l'eau d'une manière générale et celle des forages d'une manière particulière ;
  • favoriser les mise en relation entre différents acteurs locaux, nationaux et étrangers.

    Description de l'action:
    La gestion des adductions d'eau en milieu rural fait intervenir beaucoup d'acteurs (comités de gestion, conducteurs de forages, opérateurs privés, les structures déconcentrées de l'Etat, les ONGs, les associations de migrants, etc.).
    Le P.A.G.E est un programme essentiellement " soft " qui s'appuie sur une dynamique d'acteurs.
    La multiplicité des acteurs et la complexité de la problématique de la gestion des forages ont amené le programme à adopter une démarche méthodologique qui s'articule autour de :
  • l'animation villageoise,

  • la formation des acteurs engagés dans la gestion des forages,

  • la mise en place de documents de gestion et d'organisation,

  • le suivi rapproché et l'évaluation.

  • La logique qui sous-tend le programme est d'arriver à :
  • lancer le débat autour de la gestion de l'eau,

  • identifier les facteurs de blocages,

  • dégager avec les acteurs des axes de travail pour améliorer le service.

  • Bien que des fonctions spécifiques soient assignées à chaque groupe d'acteurs, il n'en demeure pas moins qu'un travail de recadrage des fonctions et des responsabilités est nécessaire pour améliorer les relations entre acteurs travaillant dans un même secteur. Ce à quoi le PAGE est actuellement en train de travailler, avec les acteurs.

    Partenaires: AFVP
    ISF
    Ministère de l'hydraulique / DEM (Direction de l'exploitation et de la Maintenance)
    Financeurs: - le Conseil Régional Nord Pas de Calais (CRNPC)
    - le Syndicat des Eaux d'Ile de France (SEDIF)
    - le Service de la Coopération et de l'Action Culturelle (SCAC)
    - l'Association française des Volontaires du Progrès (AFVP)
    - Ingénieurs sans Frontières (ISF), etc.
    Bénéficiaires: 200.000 bénéficiaires.
    Plus d'une centaine de villages, dont le nombre d'habitants varie entre 2 000 et 20 000.
    Environ 300 000 bénéficiaires.

    Classement:
    Sous-secteur d’intervention: eau potable
    Milieu d’intervention: petits centres , rural
    Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , forage


    Types de financement:

    Etat , Collectivité

    Organismes et Contacts

    Chaire Internationale Eau et Développement Durable lire plus... 14 route d'Aspremont
    Parc Valrose
    06100  Nice
    France
    Fax: +33 4 92 07 68 00
      cannes[à]water-symposium.com
    http://
    France Volontaires lire plus... 20, Avenue Lamartinière, Bois Verna
    BP 1312
    Port-au-Prince
    Haïti
    Tél.: +509 3423-1318
    Fax: 509 45 10 07
      ev.haiti[à]france-volontaires.org
    Mamadou Ndour Camara
    Représentant national
    Tél.: 00221338245310
    France Volontaires lire plus... 6 rue Truillot
    BP 220
    94203  Ivry sur SeineCedex
    France
    Tél.: +33 1 53 14 20 30
    Fax: +33 1 53 14 20 50
      contact[à]france-volontaires.org
    http://
    Dante Monferrer
    Délégué Général
       © pS-Eau 2021