retour imprimer Aide Situer sur une carte
Programme de développement durable - Restauration hydraulique du bassin versant « Tiangol Mangol » - Sinthiou Bamambé (Sénégal) 

Géolocalisation
Lieu: Sinthiou Bamambé

[Matam / Kanel] - Sénégal

Dates: 2003 : 36 mois


M. ouvrage: Communauté Rurale de Sinthiou Bamambé

Partenaires
  ADOS Bourg les Valence
  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon
  CC du Val de Drôme Crest


Contexte:
La Communauté Rurale de Sinthiou Bamambé, à 40 km au Sud Est de Matam, compte 25 villages répartis sur trois zones éco-géographiques (walo, dièry, ferlo). C'est une zone enclavée, à l'économie tournée vers l'agriculture et le pastoralisme. L'émigration des hommes vers les grands centres urbains mondiaux est importante, avec pour conséquence des ressources financières exogèn es et un déséquilibre démographique au profit des enfants et des femmes.
Dans la région, le réseau hydrologique est principalement constitué par le fleuve Sénégal et deux de ses défluents : le Diamel et le Dioulol. Alors que le premier régulateur naturel de cet écosystème était constitué des massifs boisés qui retenaient et filtraient l'inondation, permettant l'extension durable d'un phénomène de crue, la pression agricole sur ces terres a généré un déboisement intensif, que les pratiques agricoles accentuent en empêchant la régénération naturelle du couvert arbustif.
Au niveau de la Communauté Rurale de Sinthiou Bamambé, le Tiangol Mangol est une rivière éphémère qui apporte l'eau sur les terres en saison des pluies et permet la culture de décrue indispensable à l'alimentation locale (mil, maïs, cultures maraîchères). Autour du Tiangol s'organisent la vie et la production de 9 villages, pour une population de 10 000 habitants. Mais le fonctionnement hydraulique de ce marigot s'est très fortement dégradé, compromettant la production agricole, les activités pastorales et même la survie de certains villages.

Historique:
L’Ados collabore avec la Communauté Rurale de Sinthiou Bamambé depuis 1991.
Après un projet de construction de maternité et la réalisation d'une monographie en 1995, elle s'est engagée, entre 1997 et 2000, dans un programme d’appui au développement local (PROADEL) avec l’Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP). Ce programme, géré par des instances locales (élus et société civile) s’articulait autour d’un fonds d’appui (cofinancement de microprojets
villageois). Il a permis de tester de nouvelles pratiques de collaboration et de gestion du développement et a mis en valeur le besoin de cohérence des micro-projets à l’échelle de la collectivité locale et de dialogue sur les enjeux et les questions du développement.
Depuis, l’Ados s'est donc investi dans l'appui au processus de décentralisation, avec pour objectifs de :
- renforcer la capacité de maîtrise d’ouvrage des collectivités locales
- renforcer les compétences de la société civile (tissu associatif et économique)
- animer une participation élargie (collectivité territoriale, société civile, services déconcentrés de l’Etat, etc.) dans la définition, la mise en oeuvre, le suivi
et l’évaluation d’un plan local de développement
- renforcer la cohésion territoriale des collectivités et le rôle d’animateurs de développement et de catalyseurs des initiatives locales des élus
- amorcer des synergies intercollectivités, sur le plan des compétences comme des moyens.
Cet appui à la maîtrise d’ouvrage permet en outre de valoriser la spécificité de la coopération décentralisée (échange de compétences, appui technique, financier, etc.).

Objectifs:
Le projet vise la restauration hydraulique du Tiangol Mangol, afin de rendre à ce bassin versant un fonctionnement hydraulique plus naturel permettant de restaurer son utilité vivrière.
S'agissant d'un problème complexe d'intéractions entre un milieu naturel affaibli et un ensemble d'activités, la solution a été conçue de manière globale et concertée et concerne la réhabilisation et la rationnalisation de l'utilisation des ressources de la vallée (eau, sol, végétation, faune).

Description de l'action:
Après une première phase (2001-02) d'études et d'établissement du programme de restauration du bassin-versant, différentes actions ont été menées :
- accompagnement de la Communauté Rurale dans son rôle de pilote du programme (mobilisation des populations, choix des activités, choix et contractualisation avec les partenaires, contrôle des travaux, etc.)
- mobiliation des villages (mise en place de comités chargés de la gestion des actions, organisation, structuration et formation)
- développement des compétences locales en matière d'aménagement et de lutte anti-érosive (transfert technique vers les villageois : pose de gabions, entretien des digues, fabrication de foyers améliorés, etc.)
- réalisation d'aménagements (gabions, ouvrages de régulation notamment des digues, reboisements, mise en défens et pare-feux).
Par ailleurs, le progamme prévoit des actions de capitalisation et de valorisation au Nord ainsi que d'éducation au développement et à l'environnement.

Partenaires: Communauté Rurale de Sinthiou Bamambé
Agence Régionale de Développement
Service Régional des Eaux et Forêts
ADOS
Communauté de Communes du Val de Drôme
Partenaires techniques: ADOS
Financeurs: Communauté de Communes du Val de Drôme
Bénéficiaires: 10.000 bénéficiaires.
La population des 9 villages riverains du Tiangol, soit 10 000 habitants.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: aménagements hydro-agricoles

-> Fiche correspondante sur l'Atlas du MAEE


Source:
Grand Lyon / ADOS

Types de financement:

Collectivité

Organismes et Contacts

Communauté de communes du Val de Drôme lire plus... Rue Henri Barbusse
BP 331
26402  CrestCedex
France
Tél.: +33 4 75 25 43 82
Fax: +33 4 75 25 44 96
http://
   © pS-Eau 2022