retour imprimer Aide Situer sur une carte
Amélioration de l'accès à l'eau par la réalisation d'une mini-adduction d'eau potable dans 2 villages de la Commune de Moutourwa, dans la province de l'Extrême Nord Cameroun 

Géolocalisation
Lieu: Moutouroua

- Cameroun

Dates: 2008 : 8 mois


M. ouvrage: Commune Rurale de Moutourwa

Partenaires
  DCC Paris
  Fondation Bethléem de Mouda Maroua
  Grand Lyon Lyon
  VEOLIA Eau Lyon

Budget global:
101.420 €

Contexte:
La province de l'extème nord du Cameroun est la plus peuplée et la plus pauvre du pays. Les zones rurales sont tout particulièrement concernées (85% des personnes en extrême pauvreté en milieu rural). Les conditions de vie sont difficiles, tandis que le manque d'eau potable et l'insécurité alimentaire constituent des problèmes urgents.
La zone d'intervention est soumise à de nombreuses contraintes en matière hydraulique : le climat sahélien et sa faible pluviométrie, le faible nombre de points d'eau fonctionnels, l'hydrogéologie défavorable, l'investissement étatique insuffisant et les carences organisationnelles des Comités de Gestion des Points d'Eau (CGPE). dont les femmes sont exclues des prises de décision. Dans le domaine de l'assainissement, les connaissances des villageois sont réduites, favorisant le développement des maladies hydriques, notamment chez les enfants, par la consommation d'eaux de surface ou souillées par le bétail.
Dans les 2 villages concernés, il existe 11 points d'eau potable mais leur débit est faible. La pénibilité des pompes à motricité humaine est importante engendrant de longues files d'attente en saison sèche, tandis que le taux de scolarisation des jeunes filles est bas.

Objectifs:
Objectifs généraux : contribuer à réduire de moitié l’extrême pauvreté, d’ici 2015, dans le Département du Mayo-Kani ; contribuer au renforcement des capacités des femmes par leur participation dans la gestion de l’eau.
Objectif spécifique : faciliter l'accès durable à l'eau potable et sa gestion intégrée dans 2 villages.

Description de l'action:
Une mini-adduction d'eau potable comprenant 1 forage équipé d'un système de pompage électrique alimente 4 bornes – fontaines. Une retenue d'eau (bief) est prévue pour renforcer l'alimentation de la nappe par infiltration.
Les études sont menées par Hydrotech SARL (étude hydrogéologique) et la DD/MINEE (étude technique de l'AEP). La Fondation Bethléem réalise les travaux de forage, de maçonnerie et de pose des canalisations. L'électrification est assurée par l'AES-SONEL ou un de ses sous-traitants. Le bief est réalisé par un groupe de villageois spécialement formé, sous la supervision d'un formateur diocésain. La supervision technique de l'AEP revient à la DD/MINEE. Les travaux sont réalisés avec la participation des CGPE (dimension pédagogique).
Deux CGPE sont en effet créés, avec notamment le Superviseur de l'Unité Hydraulique et le Technicien électricien – plombier de la Fondation, celle-ci s'engageant dans la gestion pour au moins 5 ans, et la Commune. Le renforcement de leurs capacités (au moins 30 formations) est axé sur la gestion technique (veille, entretien), institutionnelle (règlement intérieur, procédures) et comptable (au moins 5 comptes d'épargne sont ouverts). Les femmes seront intégrées au moins à hauteur de 35%.
Des animations de sensibilisation sur l'hygiène et l'assainissement (au moins 30) seront organisées par la Commune dans les écoles et pour toute la population. Les bonnes pratiques peuvent ainsi être diffusées (préservation de la ressource, gestes sains, coût de l'eau) auprès d'environ 85% de la population et 1.750 élèves.
Enfin, les bénéficiaires sont impliqués au niveau du financement du projet, de la réalisation des travaux (fouilles et pose des canalisations), de la participation aux animations, de l'intégration des CGPE, et de l'entretien des ouvrages.

Partenaires: Commune Rurale de Moutourwa
Délégation Départementale du Ministère de l’Energie et de l’Eau (MINEE)
Fondation Bethléem de Mouda
DCC
Partenaires techniques: Fondation Bethléem de Mouda
Délégation Départementale du MINEE
Hydrotech SARL (études hydrogéologiques)
AES-SONEL (électrification)
Financeurs: Fonds Eau (50% Grand Lyon - 50% Véolia)
Fondation Bethléem de Mouda
Apport local
Bénéficiaires: 4.000 bénéficiaires.
L'accès à l'eau potable est facilité pour près de 2 500 villageois à plus de 4 000, dont 1.750 élèves (de la maternelle au lycée) et environ 355 familles.
Plus particulièrement, le projet vise :
- les femmes, traditionnellement chargées de la corvée d’eau et qui ne prennent pas part aux décisions dans ce domaine
- les enfants, qui sont les meilleurs vecteurs de transmission des connaissances sur l’assainissement, et dont la scolarisation sera facilitée.
Les membres des 14 CGPE, dont les capacités de gestion sont limitées, verront leurs compétences renforcées.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable
Milieu d’intervention: rural
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , forage


Source:
Fondation Bethléem de Mouda / Grand Lyon

Types de financement:

Collectivités loi Oudin

Organismes et Contacts

Fondation Bethléem de Mouda lire plus... Mouda
B.P. 316
Maroua
Cameroun
Tél.: +237 6 74 82 56 14
http://
Danilo Fenaroli
Directeur
Jean Tessier
Tél.: +237 674 99 35 27
   © pS-Eau 2021