retour imprimer Aide Situer sur une carte
Accès à l'eau et l'assainissement de 5 villages du bassin de la Nam Sa 

Géolocalisation
Lieu: Villages de Nakhaolom, Khamphai, Botheurn, Nabon et Khambon

[Borikhamxay] - Laos

Dates: 2023 : 12 mois (En cours)

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  CCL Paris

  CCL Vientiane
  Ville de Paris Paris

Budget global:
187.000 €

Contexte:
Le Laos est une république démocratique populaire d'Asie du Sud-est de 236 800 km2 comptant une population estimée à 7,2 M d'habitants (2018), dont 65 % de part rurale et une densité de 31 hab./km2. Enclavé entre le Cambodge, le Viet Nam, la Chine, le Myanmar et la Thaïlande, il ne dispose d'aucun accès à la mer. Très pauvre, il figure parmi les pays les moins avancés du classement OCDE des bénéficiaires de l'aide publique au développement (IDH 2017 : 0,601 (moyen) soit 139ème sur 189).
Il bénéficie de ressources abondantes en eau. Le climat est tropical, influencé par la mousson, avec des taux de précipitations de 1 800 mm/an. La majeure partie du pays est situé dans le bassin du Mékong. Les eaux souterraines sont également en quantité abondante. Dans les Provinces du Sud, on note la présence d'arsenic (relativement limitée). L'urbanisation, le développement économique, l'exploitation agricole des terres, en particulier en montagne, menacent la ressource de l'eau. Enfin, Il dispose d'un important potentiel d'exportation de ses ressources, notamment l'énergie hydroélectrique, mais également le bois et les produits miniers. Environ 70 projets de barrages hydroélectriques ont été identifiés pour les années à venir, et ce développement aura des conséquences significatives sur les ressources en eau.
Les valeurs 2017 de la base de données 2000-2017 du Programme conjoint OMS / UNICEF de surveillance de l'approvisionnement en eau, de l'assainissement et de l'hygiène (JMP) estime à 82% le taux d'accès à une source améliorée (76% rural et 94% urbain) et à 74% celui d'accès à des installations d'assainissement améliorés (64% rural et 95% urbain).

Le Bassin de la Nam Sa, affluent du Mékong situé à I'est de Vientiane, couvre un territoire de 247km', dans la Province de Bolikhamxay, recoupant les districts de Paksan et Pakkadin, et dans une faible mesure de Borikhan. La population totale du bassin s'élève à 13 200 habitants issus des ethnies Lao, Yor, Hmong, Kamu, Mery, Gnor et Phun, répartis dans 18 villages principalement agricoles. Ce Bassin de fait l'objet depuis 2017 d'un projet pilote de Gestion Intégrée de la Ressource en Eau (GIRE) dans le cadre d'une coopération institutionnelle conduite entre les agences de l'eau Loire-Bretagne et Rhin-Meuse, avec l'appui de l'Office lnternational de I'Eau (OlEau), et le MONRE (Ministère laotien en charge des ressources naturelles et de l'environnement).
Il se situe dans 5 villages prioritaires (Nakhaolom, Khamphai, Botheum, Nabon et Khambon) localisés dans Ia partie nord-est du bassin, Ie long de la montagne Pou Ngou et regroupant une population totale d'environ 3500 personnes. L'accès à l'eau pour provient de sources captées et de puits ou forages individuels ou collectifs, mais aussi, concernant l'eau de boisson, pour moitié de l'achat de bidons d'eau à une usine de traitement située dans la ville proche de Paksa. En raison de la vétusté des installations, les habitants doivent cependant faire face à des pénuries récurrentes et à des problèmes de santé liés à la mauvaise qualité de l'eau. Dans ce contexte, le programme d'opérations consiste en la réhabilitation et l'extension des systèmes d'alimentation en eau et le renforcement de capacités des comités de gestion de l'eau existants. Il est complété par ailleurs d'un volet d'accompagnement de 3 communautés locales vers l'assainissement total afin d'éradiquer la défécation à l'air libre.


Historique:
Depuis plus de 40 ans, le CCL fournit une assistance et un soutien technique aux communautés et aux partenaires locaux sur les pratiques agricoles durables, la gestion des ressources naturelles, l'environnement, l'eau et l'assainissement, la santé et la nutrition dans les provinces de Phongsaly, Oudomxay, Luang Prabang, Xiengkhouang, Vientiane et Khammouane. Ces activités dans le domaine de l'eau et de l'assainissement ont permis la construction de plus de 60 systèmes d'approvisionnement en eau et de plus de 1 700 dispositifs d'assainissement au bénéfice de plusieurs dizaines de milliers d'habitants.
Partenaire historique de l'AERM en lien avec les " Amis Lorrains du Laos ", elle est intervenue depuis 2013 en soutien aux petits villages de la région d'Oudomxay, au nord du Pays, pour l'amélioration de l'approvisionnement en eau, la mise en place de meilleures pratiques en matière d'assainissement, une meilleure utilisation des pesticides et la diminution des déchets polluants dans des villages cibles.


Objectifs:
Objectifs globaux :
* Améliorer les conditions de vie à travers l'accès aux services essentiels liés à l'eau
* Contribuer à l'atteinte des ODD de l'agenda 2030 de l'ONU
- Objectifs spécifiques :
* Donner un accès à l'eau potable durable aux habitants
* Fournir des équipements pérennes améliorant les conditions sanitaires
* Prévenir et réduire les maladies hydriques
* Développer la connaissance favorisant les bonnes pratiques d'hygiène
* Accompagner l'autonomisation de la population à la gestion des services d'eau et des ressources aquatiques


Description de l'action:
Réparation de 3 captages d'eau (Botheurn, Nabon 2, Khambon),
* Réparation ou redimensionnement de 4 réservoirs d'eau (Nakhaolom, Khamphai, Nabon 1, Khambon),
* Remplacement de conduites d'eau dans 3 villages (Nakhaolom, Nabon 1, Khambon),
* Construction d'un système de filtrage d'eau à la zone de captage pour 5 sources (Nakhaolom, Khamphai, Nabon 1 & 2, Khambon).
* Connexion de 2 écoles aux réseaux d'eau
* Réalisation d'une campagne de 60 analyses d'eau
* Formation de formateurs à l'approche "d'assainissement total impulsé par la communauté" prônée par les autorités laotiennes et accompagnement des activités : session d'informations grand public (combinant présentations, jeux de rôles, focus groupes et ateliers) et fourniture de céramiques + assistance technique à la construction de latrines individuelles à 50 familles
Renforcement et accompagnement des comités de gestion de l'eau : diagnostic participatif de fonctionnement, renforcement de compétences en matière de gouvernance et de gestion financière et technique, renforcement des règles de protection des zones de captages
* Etude de bilan hydrique simplifié du Bassin Nam Sa en vue d'une gestion durable de la ressource (lutte contre la surexploitation et le risque de salinité)



Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: études , infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: école , usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: captage de source , potabilisation
Mode de gestion: gestion communautaire
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie gravitaire
Type d’intervention assainissement hygiène: equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AERM

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Associations
   © pS-Eau 2024