retour imprimer Aide Situer sur une carte
Accès à l'eau potable et à l'assainissement dans les municipalités de Kablewa, Gueskerou et Mainé Soroa, région de Diffa 

Géolocalisation
Lieu: Kabléwa

[Diffa / Diffa] - Niger

Dates: 2021 : 8 mois

Partenaires
  ACTED Paris
  ACTED Niamey
  AE Adour-Garonne Toulouse

  CD 11 Carcassonne

  Commission Européenne Bruxelles

Autres partenaires: Haut-Commissaire pour les Réfugiés (HCR), Mairies et Conseils départementaux et régionaux.

Budget global:
200.000 €

Contexte:
La région de Diffa est confrontée aux déplacements de populations, avec quelque 250 000 personnes déplacées (réfugiés nigérians, retournés nigériens et déplacés internes) sur son territoire, ainsi qu’à des pénuries d’eau récurrentes. Ces personnes déplacées trouvent refuge dans des sites où les infrastructures sont insuffisantes, en particulier en matière d’eau, hygiène et assainissement, et leur arrivée au sein de communautés déjà défavorisées entraîne une forte pression supplémentaire sur des ressources déjà faibles. L’accès à l’eau potable est un enjeu particulièrement crucial – de même que l’accès à la santé, à l’éducation, à la nourriture, aux vêtements, pour enfants notamment, ainsi qu’à des opportunités d’activités économiques.

Objectifs:
Le projet vise l’accès aux services de base, notamment la construction de latrines familiales et l’amélioration de l’accès à l’eau potable des populations vulnérables réfugiées, déplacées, retournées et hôtes de la région de Diffa, au Niger, sur les sites urbanisés de déplacés gérés par le Haut-Commissaire pour les Réfugiés (HCR).

Description de l'action:
Activité 1 - construction de latrines familiales (190) :
Le projet prévoit la construction de 190 latrines familiales. Chacune d’entre elle servira à un ménage, vivant dans les sites urbanisés accueillant les retournés, les réfugiés et les populations hôtes vulnérables. Les familles les plus vulnérables seront choisies selon des critères définis (nombre de femmes, personnes en situation de handicap, enfants chefs de ménages, personnes âgées…)
Les 6 maçons seront identifiés localement, formés et équipés au besoin. L’excavation des fosses et la construction de la superstructure seront réalisées par la communauté sous supervision des maçons. Des kits de creusage (composé d’une pelle bèche, une brouette, un sceau et une pioche) seront mis à disposition.
Une installation de lavage des mains (à déterminer avec les ménages) devra être placée à l’entrée de chaque latrine.
Activité 2 – construction de latrines communautaires (30) :

Le projet prévoit la construction de 30 latrines communautaires. L’emplacement exact de ces dernières sera déterminé au cours du projet en fonction des besoins identifiés dans les infrastructures sociocommunautaires de la zone. Ces blocs de latrines accompagneront les constructions d’infrastructures sur les sites urbanisés (écoles, centres de santé, marchés par exemple). Une latrine communautaire peut être utilisée par une cinquantaine de personnes en vertu des standards en vigueur.
Les modèles de ces latrines seront conformes aux normes et pratiques en vigueur au niveau de la région de Diffa.
Les municipalités d’accueil mettront des terrains à disposition pour permettre la construction de ces latrines.
Activité 3 – construction et réhabilitation de points d’eau potable :
- Réalisation d’un poste d’eau autonome :
L’activité consiste à installer un poste d’eau autonome à pompage solaire pour approvisionner la zone en eau potable. Le point d’eau sera construit dans un centre de santé intégré, sur le site de Gueskérou, en suivant les étapes ci-après :
o réalisation d’un forage,
o installation d’un réservoir,
o pose d’une pompe immergée + installation solaire,
o branchement du centre de santé intégré,
o installation d’une borne fontaine pour la communauté.
A la fin de l’activité, une remise officielle de l’ouvrage sera faite auprès des autorités locales qui s’assureront de son maintien et sa pérennité en lien avec la communauté.

- Réhabilitation du réseau d’eau de la ville de Kablewa et du site urbanisé Mainé Soroa :
ACTED réhabilitera le réseau d’eau de la ville de Kablewa diagnostiqué défectueux lors d’une enquête technique menée par ACTED et les services techniques et qui a permis d’évaluer le niveau des dégâts et l’étendue exacte des activités de réhabilitation nécessaires. Cette activité de réhabilitation consistera à la reprise de la tête de forage existante en changeant toutes les pièces défectueuses. Une fois que ces travaux seront effectués, ACTED mettra en place 2 nouvelles bornes fontaines et procèdera à la réhabilitation de 8 anciennes BF.

Sur le site urbanisé de Mainé Soroa, ACTED a identifié le besoin de construire 4 bornes fontaines pour étendre l’accès des habitants du site au réseau d’eau communal.



Eléments complémentaires:
- réhabilitation de réseaux d’eau :
143 ménages (1 000 bénéficiaires) à Gueskérou,
286 ménages (5 000 bénéficiaires) à Kablewa,
714 ménages (2 000 bénéficiaires) à Mainé Soroa


Bénéficiaires: 8.000 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable , hygiène
Milieu d’intervention: péri-urbain , petits centres
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , forage
Mode de gestion: gestion communautaire
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie solaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public , equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AEAG / Acted

Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau , Union Européenne
   © pS-Eau 2022