retour imprimer Aide Situer sur une carte
Alimentation en eau potable et accès à l'assainissement dans la commune Dabo en Casamance 

Géolocalisation
Lieu: Dabo

[Ziguinchor / Ziguinchor] - Sénégal

Dates: 2020 : 24 mois

Partenaires
  AE Artois Picardie Douai

  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  CABBALR Béthunes

  CAPSO Longuenesse

  CD 52 Chaumont

  HAMAP Humanitaire Alfortville
  Ville de Paris Paris

Autres partenaires: Commune de Dabo, Association solidarité pour le développement rural (ASPDR) : coordination locale et suivi des travaux.

Budget global:
275.187 €

Contexte:
Le Sénégal compte une population estimée à environ 16 millions habitants, dont 55 % de part rurale.
Il bénéficie de ressources abondantes en eau mais inégalement réparties, avec des risques de teneurs élevées en sel et fluor dans les nappes du centre, en fer au Nord-Est et en mercure et arsenic dans les zones d'orpaillage du Sud-Est. Le taux d'accès des populations à l'eau potable est estimé à 91 % en milieu rural et 99 % en milieu urbain, et à 42% et 67 % en matière d'assainissement (latrines améliorées).

Haute Casamance- Région de Kolda - Village de Dabo

Le village de Dabo érigé en commune en 2008, est implanté à 53 kilomètres à l'est du chef-lieu régional et départemental éponyme de Kolda, le long de la route nationale 6, en zone rurale. La commune dispose d'école et d'un centre de santé, et compte environ 7 500 d'habitants issus de différents groupes ethniques (majoritairement peuls à 75%, mandingues à 17% et Wolofs à 3%). La population, essentiellement constituée d'agriculteurs, vit d'une économie basée principalement sur la culture (céréales, maraîchage, arboriculture), l'élevage extensif (gros bétail et petits ruminants), l'artisanat (alimentaire et de transformation des produits forestiers) et la petite industrie (savon local et produits lessiviers, teinture).

L'accès à l'eau des populations s'effectue à partir d'un système d'adduction obsolète (forage non fonctionnel doté d'un château à réhabiliter, réseau partiel fuyard et 7 bornes fontaines vétustes) tandis que l'assainissement y est sommaire, hormis les latrines équipant deux écoles et le centre de santé.
Dans ces conditions d'insalubrité et de manques sanitaires, les habitants se retrouvent menacés par la propagation du paludisme (deuxième région la plus touchée) et sont confrontés aux maladies d'origine hydrique (choléra, typhoïde, diarrhée, hépatite A, poliomyélite...) accentuant par ailleurs l'absentéisme scolaire.





Objectifs:
- Objectifs globaux :
* Améliorer les conditions de vie à travers l'accès aux services essentiels liés à l'eau
* Contribuer à l'atteinte des ODD de l'agenda 2030 de l'ONU

- Objectifs spécifiques :
* Donner un accès à l'eau potable durable aux habitants
* Fournir des équipements pérennes améliorant les conditions sanitaires
* Prévenir et réduire les maladies hydriques
* Développer la connaissance favorisant les bonnes pratiques d'hygiène
* Accompagner l'autonomisation de la population à la gestion des services d'eau et des ressources aquatiques.

Description de l'action:
Le programme consiste à assurer un accès durable à l'eau potable et à l'assainissement pour les habitants de Dabo à travers la rénovation du système d'alimentation en eau potable de la commune (intégrant la réalisation de branchements particuliers), la construction de blocs sanitaires publics, l'animation d'actions de sensibilisation et le renforcement des capacités locales de gouvernance.

- Rénovation et extension sur environ 4 des 7 km visés du réseau de distribution d'eau potable
- Réhabilitation des 7 bornes fontaines existantes et construction de 11 autres avec compteur volumétrique et robinet d'arrêt, au niveau des 5 carrefours principaux et dans 6 lieux publics (lycée, centre de formation professionnelle, école élémentaire communale, centre de lecture et d'animation culturelles, foyer des jeunes et lieu de culte)
- Réalisation de 109 branchements particuliers
* Construction d'une quarantaine de latrines privées sur fosses alternées sur les 109 visés.
- Initier l'animation du programme d'accompagnement :
- Sensibilisation à terme des populations aux pratiques liées à l'utilisation de l'eau sous forme de causeries participatives étalées en 3 sessions et par thématique (l'assainissement, l'eau et l'hygiène), de visites domiciliaires et d'une campagne scolaire
- Renforcement à terme des capacités locales à travers la formation technique et financière du Comité directeur de l'association des usagers des forages (ASUFOR) et du Comité d'Hygiène et d'Assainissement, pour gérer et exploiter les installations, assurer le service et la facturation d'eau ainsi que la sensibilisation au long terme.

Bénéficiaires: 3.667 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable
Milieu d’intervention: petits centres
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , branchement domiciliaire , forage
Mode de gestion: gestion: délégation locale à un opérateur privé
Type d’intervention assainissement hygiène: equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AERM / AEAP / HAMAP

Types de financement:

Collectivité , Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

HAMAP Humanitaire lire plus... 7 rue de Charenton
94140  Alfortville
France
Tél.: 01 43 75 44 68
  contact[à]hamap.org
http://
Amina Dahane
Chargée de projets
Tél.: 09 72 53 30 50
email: amina.dahane[à]hamap.org
   © pS-Eau 2022