retour imprimer Aide Situer sur une carte
Amélioration de l'accès à l'eau et à l'assainissement dans la commune de Boké Dialloubé 

Géolocalisation
Lieu: Pabel

[Saint-Louis / Podor] - Sénégal

Dates: 2020 : 5 mois (En cours)

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  CD 54 Nancy

  Région Grand Est Strasbourg

  SNI Pont à Mousson

Budget global:
36.227 €

Contexte:
Le Sénégal est une république d'Afrique de l'ouest de 196 722 km2 comptant une population estimée à environ 16 millions habitants, dont 55 % de part rurale et une densité de 82 hab./km2. Très pauvre, il figure parmi les pays les moins avancés du classement OCDE des bénéficiaires de l'aide publique au développement (IDH 2017 : 0,505 soit 164ème sur 189).
Il bénéficie de ressources abondantes en eau mais inégalement réparties, avec des risques de teneurs élevées en sel et fluor dans les nappes du centre, en fer au Nord-Est et en mercure et arsenic dans les zones d'orpaillage du Sud-Est. Le taux d'accès des populations à l'eau potable est estimé à 91 % en milieu rural et 99 % en milieu urbain, et à 42% et 67 % en matière d'assainissement (latrines améliorées).

La commune de Boke Dialloube (ex commune de Pété) se trouve à 600 km de la capitale Dakar et à l'extrémité est du département de Podor et de la Région de Saint-Louis, la plus au nord du pays, étendue le long de la frontière mauritanienne jusqu'à l'embouchure du fleuve Sénégal. Elle compte 35 villages et 60 hameaux abritant environ 32 000 habitants répartis sur 3 territoires (du plus près au plus éloignés du fleuve SENEGAL : Walo, Moyen Diéri & Haut Diéri), vivant essentiellement de l'agriculture et de l'élevage, auxquels s'ajoutent quelques activités locales de commerce, d'artisanat et de pêche.

Une partie de la population est alimentée en eau à partir des 22 forages et de 5 puits plus au moins opérationnels

que compte la commune tandis que de nombreux villages et hameaux restent dépourvus de points d'eau. Dans son plan de développement pour 2016-2020, la commune de Boké Dialloubé a retenu parmi ses objectifs l'équipement de ces localités en systèmes d'alimentation en eau potable (puits/forages et réseaux de distribution d'eau potable - réservoir, bornes fontaines, raccordements individuels-) et en blocs sanitaires (latrines, points d'eau et lavabos) fonctionnels, avec priorité aux écoles et dispensaires de santé.

Le présent projet s'inscrit dans ce cadre et dans la continuité des opérations portées par SNI en soutien à ce programme. Il répond par ailleurs aux priorités du plan d'investissement communal élaboré par les élus et les forces vives (associations villageoises de développement, groupements de promotion féminine, etc.) dans les domaines de la santé, de l'éducation et du développement du maraîchage. Les actions projetées sur 2020 répondent à plusieurs objectifs : accès à l'eau, appui à l'éducation, préservation de l'environnement et accès à la santé. L'axe formation y est également développé, notamment sur les questions environnementales, comme préalable à la mise en oeuvre (en 2021) d'actions visant au développement économique de la commune et à l'engagement des citoyens dans des projets économiques.


Objectifs:
- Objectifs globaux :
* Améliorer les conditions de vie à travers l'accès aux services essentiels liés à l'eau
* Contribuer à l'atteinte des ODD de l'agenda 2030 de l'ONU

- Objectifs spécifiques :
* Faciliter l'accès à l'eau dans un village et dans les écoles
* Sensibiliser la populations aux enjeux environnementaux et alimentaires
* Former des animateurs de développement

- Objectifs opérationnels :
* Installation à partir du château d'eau existant, de 4 bornes fontaines dans le village de Ngouie (1 300 hab.) + 1 pour l'école + 1 pour le dispensaire
* Construction de 4 blocs sanitaires scolaires couverts, constitués de 4 box carrelés répartis en 3 bloc WC et 1 bloc lavabo avec robinet raccordés à une double fosse
* Formation des enseignants (3J, 36 participants) aux questions environnementales (protection de l'environnement et lutte contre le dérèglement climatique)
* Réalisation de jardins éducatifs scolaires de 1 à 2 ares et de jardins sahéliens vivriers économes en eau et sans intrants chimiques
* Stage de formation au développement d'acteurs locaux (jeunes villageois, enseignants) intégrant un volet environnemental
* Dotation de matériels de santé et achat de livres d'auteurs africains pour les collèges et lycées

- Résultats attendus / indicateurs :
* Conformité et qualité des travaux réalisés
* Fonctionnalité des ouvrages
* Augmentation du taux de scolarisation, notamment féminin
* Pratiques agricoles durables et sobres en ressources
* Production de récoltes et équilibre financier de la coopérative scolaire
* Acquisition de compétences des enseignants

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: école , usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , branchement domiciliaire , forage
Mode de gestion: gestion communautaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public


Source:
AERM

Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Solidarités Nationales et Internationales lire plus... 13 rue du Four
54700  Pont à Mousson
France
Tél.: +33 3 83 83 12 06
Fax: +33 3 83 84 04 72
  contact.sni[à]orange.fr
http://
   © pS-Eau 2022