retour imprimer Aide Situer sur une carte
Douala Ville Durable : changement climatique, urbanisme et gestion de l'eau 

Géolocalisation
Lieu: Douala

- Cameroun

Dates: 2016 : 48 mois


M. ouvrage: Communauté Urbaine de Douala (CUD).

Partenaires
  AFD Paris

  Communauté Urbaine de Douala Douala

  ENGEES Strasbourg
  FFEM Paris

  Gescod Strasbourg
  Strasbourg Eurométropole Strasbourg
Autres partenaires: ENGEES, Eurométropole de Strasbourg

Budget global:
5.000.000 €

Contexte:
Le projet Douala Ville Durable en cohérence avec la politique de la Communauté Urbaine de Douala qui souhaite « Préserver et valoriser la nature en ville et considérer les espaces verts comme des éléments structurants du tissu urbain »
• La Stratégie de Développement de la Ville à l'horizon 2025 énonce parmi ses quatre objectifs : « Faire de Douala une ville pilote en matière d'environnement ».
• Les documents d'urbanisme, à commencer par le Plan Directeur d'Urbanisme et le Plan d'Occupation des Sols (PDU / POS) et sans oublier le futur Plan Vert, encouragent la valorisation de la biodiversité.
• L'Agenda 21 de Douala s'inscrit logiquement dans cette dynamique, en plaçant un objectif de développement urbain durable dans sa composante « lutte contre les effets du changement climatique ». La préservation de la biodiversité et des ressources en eau y tient également une place essentielle.
A travers le projet "Douala Ville Durable", l'enjeu est bien de traiter ensemble les deux enjeux essentiels que sont la lutte contre la précarité de la population et la préservation de la biodiversité à Douala.

Objectifs:
• Améliorer la connaissance de l’aléa inondation et des effets du changement climatique à Douala, pour planifier et aménager une ville durable et résiliente
• Mener une opération pilote de restructuration de la zone d’habitat précaire de Maképé-Missoké, centrée sur la valorisation de la zone humide et la résilience aux inondations
• Promouvoir et accompagner le développement économique du site projet
• Pérenniser le projet et capitaliser pour anticiper sa réplicabilité à d’autres sites.

Description de l'action:
Le projet Douala Ville durable, cofinancé par le FFEM, l'AFD et la CUD porte sur le développement urbain (habitat en zone humide, AEPAH et gestion des déchets) et l'animation socioéconomique d'un quartier bâti au cœur d'une zone inondable sur une ancienne décharge (remblaiement). Les actions de gestion des inondations, des pollutions, de l'assainissement en milieu humide et la GIRE sont combinées avec des actions de valorisation des activités économiques informelles essentielles à la vie de ce quartier dans l'optique d'une restructuration par niveaux de services et de protection et reconquête de la biodiversité.
Les activités menées à travers le projet sont les suivantes :
- Mise en place d'un observatoire du changement climatique dans la ville / Modélisation de l'aléa inondation et effets du changement climatique / Prise en compte dans les documents d'urbanisme
- Conception et mise en œuvre d'un projet d'aménagement urbanistique et paysager au cœur du quartier Makèpè-Missokè
- Organisation et valorisation des activités de recyclage / Organisation, développement et adaptation d'activités maraîchères / Création et pérennisation d'activités récréatives liées à l'aménagement des plans d'eau
- Accompagner des acteurs du quartier / Communication et sensibilisation des publics-cibles/ Capitalisation et valorisation des connaissances et expériences : réplicabilité du projet

Eléments complémentaires:
Une équipe pilote dédiée, issue de la CUD, assure la coordination de l’ensemble du projet, accompagnée du Gescod (AMO du projet, qui accompagne par ailleurs la CUD sur le Projet de Drainage Pluviale, en relation directe avec le projet Douala Ville Durable).
Elle s’appuie, pour la validation des grandes orientations et le suivi du projet, sur un Comité de pilotage, composé des services des Ministères (MINHDU et MINEPDED notamment), des partenaires locaux (Mairie de Douala V, Chefferie), des autres Directions de la CUD concernées et des bailleurs (AFD et FFEM). Ses réunions seront trimestrielles.
Enfin, un Comité scientifique de suivi se réunit deux fois par an pour porter un avis scientifique et technique sur le projet d’une part et assurer sa valorisation et sa capitalisation. Il est composé de partenaires universitaires (ENGEES notamment), des coordinateurs de projets en cours susceptibles d’être valorisés/capitalisés (Eurométropole de Strasbourg notamment) et de l’AIMF.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eaux pluviales (gestion)
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: études , infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Mode de gestion: gestion municipale


Types de financement:

AFD , Collectivité
   © pS-Eau 2022