retour imprimer Aide Situer sur une carte
Accès à l'eau et l'assainissement des habitants de 12 carrés les plus déshérités du quartier de Guelkol à Moundou 

Géolocalisation
Lieu: Moundou

[Logone Occidental] - Tchad

Dates: 2020 : 1 mois (Terminé)

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  Africalor Nancy

  Région Grand Est Châlons en Champagne

Budget global:
30.471 €

Contexte:
AFRICALOR a été créée en 2002 à titre humanitaire avec pour objet d'apporter une aide concrète sous une forme médicale, sociale ou financière, aux habitants d'un ou plusieurs pays d'Afrique. Elle s'appuie pour cela sur l'organisation de manifestations de soutien ou de bienfaisance (vide grenier, repas, loto, brocante...).
Partenaire de l'agence, elle a bénéficié de son soutien annuel depuis 2010 pour des projets d'accès à l'eau et à l'assainissement conduits sur le village de Moundou au TCHAD où elle intervient dans l’aide alimentaire et la scolarisation. En particulier, elle soutient un centre de santé animé par sœur Agnès qui est aussi la présidente de l’Association Féminine pour le Soutien au Développement Social (AFSOUDES).

Le Tchad est un pays d’Afrique très pauvre et qui subit des sécheresses endémiques. De plus, il est sujet à une instabilité politique importante. Si le nord du pays est désertique, le Sud est relativement humide (900 mm de pluie/ an).
L'espérance du vie est de 53 ans environ, le taux de mortalité infantile est 7,2% et 60% de la population est analphabète d'où l'importance des actions de sensibilisation à la santé.
Moundou, deuxième ville du pays et située dans le sud, est donc sujette à une pluviométrie correcte en saison des pluies mais subit néanmoins une période de sécheresse absolue qui empêche toute culture si l’on ne possède pas de puits.
Le Centre de santé Emmanuel est une structure humanitaire qui a ouvert ses portes le 30 avril 2007 dans le quartier périphérique de Guelkol. Créé à but non lucratif et à caractère communautaire, il est au service d’une population de 10 500 habitants pour laquelle il réalise, en association avec le comité de santé de la zone et une ONG féminine locale l'AFSOUDES, de nombreuses activités notamment dans les domaines de la santé (prévention du vih/SIDA et luttes sanitaires), de l'autonomisation des femmes et de l'assistance alimentaire.
Situé en retrait du centre ville, c’est une zone assez défavorisée, privée d’eau potable et d’électricité, dépourvue de latrines et accessible uniquement par des chemins de terres très difficilement pratiquables en haute saison pluvieuse.
Des puits équipés pour l'alimentation en eau du centre ainsi que des blocs sanitaires ont été réalisés avec l'aide de l'agence et ont permis d'améliorer sensiblement les conditions de soins et d'hygiène des malades (4 000/an), femmes enceintes (350/an) hébergés sur place et des familles accueillies sur le centre.
Le projet consiste désormais à fournir à la population de Guelkol de l'eau potable et des sanitaires en créant des forages et des latrines, en priorisant les carrés les plus déshérités parmi les 24 formant le quartier.



Objectifs:
> Objectifs globaux :
- Améliorer les conditions de vie à travers l'accès aux services essentiels liés à l'eau
- Contribuer à l’atteinte des ODD de l’agenda 2030 de l’ONU

> Objectifs spécifiques :
- Donner un accès à l'eau potable durable aux habitants
- Supprimer la défécation à l'air libre en fournissant des équipements pérennes améliorant les conditions sanitaires
- Développer la connaissance favorisant les bonnes pratiques d'hygiène
- Accompagner l'autonomisation de la population à la gestion des services d'eau et des ressources aquatiques


Description de l'action:
> Objectifs opérationnels :
- Réalisation de 12 forages équipés de pompes mécaniques
- Construction de 12 latrines à double fosses
- Sensibilisation et information des habitants à l’hygiène, à l’assainissement et au respect de l’environnement (dont production théâtrale et radiodiffusions)
- Formation d’une équipe technique (1 gérant par forage) pour assurer la maintenance et le bon fonctionnement des installations et recouvrir les contributions financières (50 francs CFA pour 20 litres d'eau)
- Constitution d'un Comité de gestion et de suivi (30 personnes) en charge du pilotage du projet


Eléments complémentaires:
> Indicateurs :
- conformité et qualité des travaux réalisés
- taux de participation de la population aux séances de sensibilisation de 60%
- baisse des maladies hydriques (paratyphoïde, diarrhée, parasites...)

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable , hygiène
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: forage
Mode de gestion: gestion communautaire
Type d’intervention assainissement hygiène: eaux usées (traitement des ) , equipement assainissement/hygiène domestique


Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau , Associations
   © pS-Eau 2021