retour imprimer Aide Situer sur une carte
Accès à l'eau potable des villages d'emaye et de Diakene-Diola dans la commune d'Oukout 

Géolocalisation
Lieu: Ziguinchor

[Ziguinchor / Oussouye] - Sénégal

Dates: 2019 : 6 mois (En cours)


M. ouvrage: OFOR

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  Communauté de Communes Terres Touloises Écrouves

  OMCI Commercy

  Région Grand Est Strasbourg

  Syndicat des Eaux Coeur Toulois Toul

Budget global:
146.095 €

Contexte:
Le Sénégal est une république d'Afrique de l'ouest de 196 722 km2 comptant une population estimée à environs 16 millions habitants, dont 55 % de part rurale et une densité de 82 hab./km2. Très pauvre, il figure parmi les pays les moins avancés du classement OCDE des bénéficiaires de l'aide publique au développement (IDH 2017 : 0,505 soit 164ème sur 189).
Il bénéficie de ressources abondantes en eau mais inégalement réparties, avec des risques de teneurs élevées en sel et fluor dans les nappes du centre, en fer au Nord-Est et en mercure et arsenic dans les zones d'orpaillage du Sud-Est. Le taux d'accès des populations à l'eau potable est respectivement de 91 % en milieu rural et 99 % en milieu urbain, et de 42% et 67 % en matière d'assainissement (latrines améliorées).
La commune d'Oukout est située à l'extrême sud-ouest du pays en Basse-Casamance. Les villages la constituant ne disposent pas d'un accès à l'eau potable de proximité. La nappe phréatique est en partie polluée, en divers endroits saumâtre et peu productive. Actuellement quelques rares puits dont l'eau est considérée de « qualité acceptable » servent à alimenter les populations. Principalement, la pénible corvée d'approvisionnement en eau reste une tâche féminine voire infantile, ce qui laisse moins de place à d'autres occupations ou à la régularité scolaire. Les conséquences préjudiciables en matière de santé, d'éducation et de pénibilité sont réelles.

La Communauté de Communes Terres Touloises (CC2T issue en 2017 de la fusion de la CDC du Toulois avec celle de Hazelle en Haye, soit 41 communes et 46 000 habitants, compétente pour l'assainissement et au 1/1/2020 pour l'eau potable) poursuit le soutien apporté aux actions de coopération décentralisées initiées depuis 2013 en faveur du développement de la Commune d'Oukout à travers notamment un programme d'accès à l'eau potable engagé en 2015, financé dans le cadre de la « loi Oudin-Santini » et conduit en association avec le Syndicat des Eaux du Coeur Toulois.
L'accomplissement de ce projet s'appuie sur le cofinancement d'opérations portées par des associations de solidarité internationale partenaires parmi lesquelles l'AREED, ONG nancéenne expérimentée dans les projets de solidarité "eau", et l'Office Municipal de Coopération Internationale de Commercy (OMCI), fort d'une expérience de conduite de projets depuis 20 ans dans plusieurs villages de la commune nord sénégalaise de Ronkh.

Historique:
L'Office Municipal de Coopération Internationale (OMCI) de Commercy, travaille depuis 1990 en coopération décentralisée avec la commune de Ronkh au Sénégal sur un programme global de développement qui intègre l'accès à l'eau potable, l'hygiène publique, la santé, l'éducation, la formation, la vie économique et l'appui institutionnel. Il complète ces actions d'échanges culturels entre les populations commercienes et sénégalaises.

Objectifs:
Objectifs globaux :
* Améliorer les conditions de vie à travers l'accès aux services essentiels liés à l'eau
* Contribuer à l’atteinte des ODD de l’agenda 2030 de l’ONU

- Objectifs spécifiques :
* Donner un accès à l'eau potable durable aux habitants
* Fournir des équipements pérennes améliorant les conditions sanitaires dans les écoles
* Développer la connaissance favorisant les bonnes pratiques d'hygiène
* Accompagner l'autonomisation de la population à la gestion des services d'eau et des ressources aquatiques

- Objectifs opérationnels :
* Mise en place d’un premier réseau gravitaire principal de distribution en PVC (diamètre de 25 à 90) sur 8 115 ml + 139 branchements particuliers à Emaye et conduite d'adduction en vue du futur réseau de 9 500 ml et 110 branchements particuliers à Diakène-Diola
L'alimentation sera assurée à partir du forage (45m et 30m3/h) et du château d'eau (20m de haut, 100m3) réalisés en 2015 par le Fons Catala-Planeta (ONG espagnole) et des installations de premier équipement (pompage et réseau principal) financées en phase antérieure dans la village voisin de Boukitingo (aide 16C54108).
* Construction de blocs sanitaires dans chaque école élémentaire des 2 villages, de type « latrines à double fosse »
* Actions de sensibilisation aux pratiques d'hygiène du district de santé
* Elargissement du Comité de gestion (association d'usagers) mis en place et formé à Boukitingo pour gérer et exploiter les installations, assurer le service et la facturation d’eau

- Résultats attendus :
* conformité et qualité des travaux réalisés
* satisfaction des besoins en eau
* Pérénité du service mis en place

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable


Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Office Municipal de Coopération Internationale lire plus... Château Stanislas
BP 81
55205  CommercyCedex
France
Tél.: +33 3 29 91 02 18
Fax: +33 3 29 91 75 75
http://
Jean-Laurent Brémont
Président
Office Municipal de Coopération Internationale
   © pS-Eau 2022