retour imprimer Aide Situer sur une carte
Eau Potable à Keur Macene (Mauritanie) 

Géolocalisation
Lieu: Keur Massene

- Mauritanie

Dates: 1992


M. ouvrage: Commune de Keur Macène

Partenaires
  CJ Vert Saint Denis / Keur Macène Vert Saint Denis
  Comité de jumelage de Keur Macène Nouakchott
  Commission Européenne Bruxelles
  GRET Nogent sur Marne
  MEAE Paris
  UNICEF Paris

Budget global:
418.000 €

Contexte:
La population de la commune de KEUR MACENE est d'environ 8 000 habitants, dispersés en petits hameaux ou campements sur près de 40 Km. Les 2 villages principaux, distants de 3 Km, ont au total 3 000 habitants. Chaque village est lui-même éclaté en hameaux; chacun de ceux-ci regroupe le plus souvent une communauté ethnique ou tribale. En général, l'habitat est très dispersé.

La population sédentaire d'origine est wolof; mais aujourd'hui, la majorité de la population est maure ou haratine. Une partie de ceux-ci sont nomades ou semi-nomades: la majorité dispose d'un habitat fixe (maisons, tentes ou baraques), mais quitte la commune pendant les mois de septembre et octobre, pour fuir les moustiques et les risques d'inondation. Pendant le reste de l'année, une partie des familles se déplace aux environs de KEUR MACENE, pour faire paître les troupeaux.
Il y a aussi de grands nomades qui viennent du nord à la fin de la saison sèche, avec leurs troupeaux, notamment de chameaux. La majorité des habitants sont cultivateurs et/ou éleveurs, ou pêcheurs.

A KEUR MACENE, et, plus généralement, dans le delta du fleuve Sénégal, le sous-sol est salé. La seule eau douce disponible toute l'année est celle des marigots, reliés par des canaux au fleuve Sénégal. Depuis la construction des grands barrages de Manatali et de DIAMA et des digues le long du fleuve, ces marigots sont en eau toute l'année. Cette eau de surface permanente a favorisé le développement de l'agriculture (essentiellement riz et maraîchages). Les troupeaux s'y abreuvent. Mais cette eau est polluée par les animaux et les hommes. Elle cause à ceux qui la boivent, des maladies, notamment des diarrhées, particulièrement graves pour les enfants. Elle est d'ailleurs nocive pour le bétail.

La commune de KEUR MACENE a été créée et dotée d'un conseil municipal élu en 1988. Les responsables locaux étaient déjà conscients du besoin essentiel d'eau potable. Mais à cette époque, tous les programmes de fourniture d'eau potable en MAURITANIE utilisaient les nappes souterraines, par forages ou par puits. Pour cette raison, aucun programme n'était prévu dans le delta du fleuve Sénégal.

Objectifs:
Pour fournir de l'eau potable à la population, le comité de jumelage-coopération Vert Saint Denis - Keur Macène a pris l'initiative, en 1990, de lancer l'étude d'une installation de traitement et de distribution d'eau potable. La première partie de cette installation a été réalisée et mise en service en 1993, avec le concours d'une O.N.G., le GRET et celui de la population de KEUR MACENE, et la participation financière du Ministère de la coopération français et de la Communauté Européenne.

L'objectif initial était de fournir de l'eau potable au seul village chef lieu de la commune (2 000 habitants) au moyen de 5 bornes fontaines, installées dans les 5 principaux quartiers. Ce fut un échec: la plupart des habitants, peu sensibilisés à l'hygiène, n'étaient pas prêts à aller chercher loin et à payer de l'eau qu'ils pouvaient prendre gratuitement près de chez eux dans le marigot. La vente de l'eau aux bornes fontaines ne payait même pas le maigre salaire des fontainiers, sauf dans le quartier wolof, plus dense et sans doute mieux préparé culturellement à comprendre l'importance de l'eau potable.
Devant cet échec, une nouvelle phase, non prévue à l'origine du projet, a été lancé dès l'année suivante: l'objectif était cette fois de proposer un branchement individuel avec compteur à toutes les familles qui en feraient la demande (en payant une somme égale au prix du compteur et en creusant la tranchée pour son raccordement au réseau). Progressivement, presque toutes les familles ont fait cette demande et disposent effectivement d'eau potable courante à domicile.
Depuis 1996, le 2e village de la commune, distant de 3 km, qui compte 1 000 habitants, est aussi desservi par branchements individuels par la même installation.
Au total, 300 branchements individuels et 2 bornes fontaines fournissent l'eau potable à 3 000 habitants.

L'objectif initial de consommation était de 20 l/jour/habitant (norme OMS).
La consommation réelle était, les premières années, inférieure à 5 l/jour/habitant.
Elle plafonne maintenant à 10 l/jour/habitant, utilisés surtout pour la boisson, la cuisine et pour certains, la toilette (certaines familles ont une douche et/ou des latrines avec l'eau courante).

Un autre objectif est l'équilibre des dépenses et recettes de la régie autonome communale qui gère l'installation. Actuellement, les recettes financent toutes les dépenses de fonctionnement et les réparations courantes.

Description de l'action:
L'installation de pompage, de traitement de l'eau d'un marigot et de distribution d'eau potable de KEUR MACENE a été conçue et réalisée en partenariat par le comité de jumelage-coopération VERT SAINT DENIS - KEUR MACENE, le G.R.E.T., le comité de jumelage et la commune de KEUR MACENE.

La définition du procédé de traitement de l'eau, le choix et la commande des appareils nécessaires ont été faits par le C.J.C. de VERT SAINT DENIS.

L'étude du réseau de distribution initial (2 Km) a été fait par la Direction nationale de l'Hydraulique de MAURITANIE (C'est sa seule contribution au projet).
C'est le C.J.C. de VERT SAINT DENIS qui a défini et fourni toutes les canalisations, vannes, tuyauteries, etc. et qui a réalisé les études de l'extension du réseau (plus de 15 Km actuellement).

L'équipement éolien qui fournit l'énergie à l'installation a été conçu et réalisé par le GRET (le C.J.C. de VERT SAINT DENIS avait d'abord prévu des pompes solaires; mais le Programme Solaire Régional de MAURITANIE n'était pas encore lancé).
L'équipement électrique et de mesure d'origine a également été conçu et réalisé par le GRET. Il a par la suite été modifié et complété par le C.J.C. de VERT SAINT DENIS, notamment pour les équipements d'automatisme.

C'est aussi le GRET qui a conçu et réalisé les réservoirs en béton, qui a choisi et contrôlé les sous-traitants mauritaniens, et assuré le suivi permanent des chantiers et de l'installation les premières années.

KEUR MACENE (l'association villageoise, puis le comité de gestion de la régie de l'eau potable dont les membres sont désignés par le conseil municipal) a défini ses besoins, participé au financement et mobilisé la population qui a creusé les tranchées et posé les canalisation. C'est elle qui gère l'installation.

Le 1er gérant de l'installation a été recruté conjointement par le GRET, le C.J.C. de VERT SAINT DENIS et KEUR MACENE, puis formé à la gestion et la technique par GRET et le C.J.C. de VERT SAINT DENIS. Le GRET et le C.J.C. de VERT SAINT DENIS aident encore maintenant KEUR MACENE pour la gestion. Le gérant, embauché avant le début des travaux, a joué le rôle de chef de chantier pendant toute la 1 ère phase, puis l'extension.

Partenaires: comité de jumelage-coopération Vert Saint Denis - Keur Macène
GRET
Financeurs: VERT SAINT DENIS (commune et comité de jumelage-coopération)
GRET
KEUR MACENE (commune et association villageoise)
Usagers de KEUR MACENE (taxe de branchement eau et électricité)
Ministère français de la coopération
Caisse française des dépôts et consignation
Communauté Européenne (F.E.D.)
U.N.I.C.E.F.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: eau potable
Milieu d’intervention: petits centres
Type d’ouvrage eau potable: potabilisation
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie éolienne


Source:
Comité de jumelage, GRET

Types de financement:

Etat , Collectivité , Union Européenne , International (autre UE)

Organismes et Contacts

Comité de jumelage Vert Saint Denis / Keur Macène lire plus... 2 rue Pasteur
77240  Vert Saint Denis
France
Fax: +33 1 60 63 35 33
http://
Marie de Souza
Présidente
   © pS-Eau 2022