retour imprimer Aide Situer sur une carte
Coopération décentralisée Billiere - Soavinandriana pour l'eau et l'assainissement 

Géolocalisation
Lieu: Soavinandriana

[Itasy / Soavinandriana] - Madagascar

Dates: 2018 : 12 mois (En cours)

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse

  MEAE Paris

  Région Nouvelle Aquitaine Bordeaux

  Ville de Billere Billere

Budget global:
27.539 €

Contexte:
La commune de Soavinandriana est située dans la région Itasy à Madagascar. Elle est composée d’un centre-ville et d’une large zone rurale autour de celui-ci.
La zone rurale comporte plus de 120 villages (ou « Foktontany »), chacun d’entre eux comptant entre 100 et 500 personnes. Au total Soaviandriana représente plus de 40 000 habitants.


Historique:
Depuis 2 ans, grâce à la coopération entre la Région Nouvelle Aquitaine et la Région Itasy et au soutien du MAEE, la Ville de Billère a créé des liens avec la commune de Soavinandriana. Les deux villes ont accueilli et envoyé 4 jeunes en service civique. Ces mobilités ont créé l’envie de monter un projet de coopération décentralisée. Le présent projet lance les bases de cette coopération et d’initier un projet sur l’eau et l’assainissement. Un diagnostic sur ce thème a été réalisé par des étudiants malgaches et français. Un volontaire français envoyé à Soavinandriana a affiné ce travail et accompagné les partenaires. Des formations sont proposées aux parties prenantes locales afin de renforcer leurs compétences. Une démarche de communication est mise en place afin de mobiliser plusieurs acteurs sur cette coopération et de valoriser les résultats.

Description de l'action:
Aujourd’hui, la mairie a la compétence de l’eau et l’assainissement, mais aucun agent municipal n’est chargé de s’occuper de ces missions. La mairie comprend 27 personnels permanents et 5 non permanents. Le Conseil municipal est composé de 10 élus dont le Maire.

Le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un démarrage d’une coopération décentralisée entre Billère et Soavinandriana. Il s’agit d’une étape préalable à la programmation d’un projet triennal plus ambitieux.
Il vise à :
- améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement sur la commune urbaine de Soavinandriana,
- sensibiliser les élèves et les familles de Billère et de Soavinandriana sur ces problématiques,
- développer les liens entre les habitants des villes de Billère et de Soavinandriana.

A cette fin, le projet comporte deux volets :

Volet 1 (V1): appui à la construction de plusieurs types d’infrastructures hydrauliques répondant aux besoins de la population. Des formations et un accompagnement de la population et des parties prenantes locales sont programmés afin d’autonomiser sur la gouvernance et la maintenance des infrastructures construites.
Ce volet comporte 3 sous projets :
Projet 1 (V1P1) : Construction de 11 blocs latrines au centre-ville de Soavinandriana

Dans le centre-ville, la priorité concerne les toilettes publiques. Le lundi, le marché fait venir beaucoup de monde des campagnes (70 000 personnes dans la journée). Certains peuvent marcher 5 heures pour venir vendre leur récolte. Puis durant la journée, ils n’ont pas d’autres choix que de faire leurs besoins dans la rue. Il n’existe aucune latrine publique à Soavinandriana. De plus 50 % de la population du District de Soavinandriana est touchée par la bilharziose (source OMS), une maladie parasitaire qui contamine l’eau consommée par les habitants et se transmet via les défécations.

Projet 2 (V1P2) : Installation d’un système d’adduction en eau potable du village de Tanjombato
La population va chercher l’eau à la source, les villages n’étant pas raccordés au réseau public. L’eau de source est présente dans les montagnes. Filtrée par la roche, elle peut être potable, mais elle se trouve en altitude et elle se contamine en ruisselant le long de la montagne. Le point de collecte de cette eau se trouve souvent en contrebas de la montagne. Un système d’adduction va améliorer l’accès à l’eau potable.

Projet 3 (V1P3) : Construction d’une pompe et d’un réservoir au hameau d’Andrainarivo
Andrainarivo est un hameau à l’est du centre-ville de Soavinandriana. Une borne fontaine appartenant à la Jirama (société nationale d’eau potable) est déjà présente. Cependant un bidon de 20 litres coûte 100 ariary (1€ = 3885 ariary), beaucoup d’habitants n’ont pas les moyens de payer cette somme. De plus, l’eau desservie n’est pas toujours potable. Enfin, l’eau n’est pas disponible en permanence, seulement quelques heures par jour. La mise en place d’une pompe et d’un réservoir par les institutions locales avec la participation active des bénéficiaires (matériaux de construction mis à disposition par les habitants) va également améliorer l’accès à l’eau potable dans ce quartier.


Volet 2 : un programme d’animations et d’échanges entre des établissements scolaires de Billère et de Soavinandriana permettra de sensibiliser les élèves et leurs familles à la problématique de l’eau ici et là-bas, et de renforcer les liens entre les habitants des deux villes.

La Ville de Billère a envoyé un volontaire en service civique pour une mission de 12 mois à Soavinandriana afin de réaliser un diagnostic, d’identifier les parties prenantes, et de contribuer à la mise en œuvre de ce premier projet de coopération décentralisée entre les deux villes. Le projet est déjà soutenu par le Ministère des Affaires Européennes et Etrangères (MAEE), et la région Nouvelle Aquitaine.

L’apport local valorisé est de 1500 €, et se décompose comme suit :
* Don de matières premières et de matériel (pierre, ciment, peinture)… : 300 euros.
* Main d’œuvre locale :
- bénévoles (participation des habitants aux travaux, à l’entretien, à la gestion au sein des comités de gestion) : 1050 €
- agents de la commune de Soavinandriana : 150 €


Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: école , usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines
Mode de gestion: gestion municipale
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie gravitaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public

-> Fiche correspondante sur l'Atlas du MAEE


Types de financement:

Etat , Collectivité , Agences de l'eau
   © pS-Eau 2021