retour imprimer Aide Situer sur une carte
Amélioration de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement (Coopération Décentralisée Noaillan en Gironde et Yaho au Burkina Faso) 

Géolocalisation
Lieu: Bale

[Boucle du Mouhoun / Balé] - Burkina Faso

Dates: 2018 : 24 mois (En cours)


M. ouvrage: Commune de Yaho

Partenaires
  ACAD Toulouse
  AE Adour-Garonne Toulouse

  Commune de Noaillan Noaillan
  Commune de Yaho Yaho

  MEAE Paris

  Région Nouvelle Aquitaine Poitiers

Budget global:
311.500 €

Contexte:
Les populations de la commune de Yaho accèdent à l'eau potable essentiellement par des forages équipés en pompes manuelles qui ont été installées peu à peu au fur et à mesure des années et des programmes d'équipement financés par l'État ou par des organismes internationaux mais qui sont très insuffisants. Le taux d'accès à l'eau potable sur la commune de Yaho a été estimé en 2009 (PCD-AEPA), à 55%. Ce taux est inférieur comparé au taux national en milieu rural.
L'état des installations est très disparate et dépend beaucoup de l'existence et de la qualité d'engagement des Comités de gestion autour de ces points d'eau. En réalité, la notion d'entretien régulier n'est pas quelque chose d'ancré dans les pratiques, notamment par un manque de sensibilisation/formation des populations. En effet, cet aspect n'est pas toujours pris en compte dans le financement des programmes d'équipement. D'où, le constat d'installations dysfonctionnantes ou en panne.
Les principales difficultés en matière d'accès à l'eau potable sur la commune (composée de 10 villages) sont :
- Le fait que certains villages sont sous équipés.
- L'absence de point d'eau dans des lieux institutionnels accueillant du public : Yaho compte au total 10 écoles dont 4 sont équipées de forages et 3 centres de santé et de promotion sociale dont aucun n'est équipé en forage.
- Le manque de desserte en eau des nombreux hameaux.
Depuis 2009, Yaho chef-lieu de la commune est doté d'un réseau avec 4 bornes fontaines. Malgré ce réseau qui est venu accroître la capacité en eau potable, les besoins sont loin d'être couverts.
Avec une population totale estimée à 19 463 habitants selon les projections actuelles, la commune rurale de Yaho aurait dû bénéficier de 64 forages pour couvrir les besoins en eau potable des populations. Or, selon les investigations réalisées dans la commune en vue de l'actualisation du Plan Communal de Développement (PCD), 41 forages fonctionnels sont identifiés comme principales sources d'approvisionnement en eau potable. Il y a donc un déficit d'au moins 23 forages que le présent plan devrait contribuer à combler en partie.
Il n'existe ni barrages, ni puits pastoraux, ni puits maraîchers dans la commune. Pourtant la commune regorge d'énormes potentialités en matière d'eau souterraine. Un effort considérable reste à accomplir en ce sens. La seule coopération internationale connue et ancienne est une coopération suédoise qui a essentiellement travaillé sur les questions d'accès à la santé.
C'est pourquoi Noaillan a souhaité répondre à un besoin réel identifié sur la commune de Yaho : d'un renforcement de son équipement hydraulique, de la mise en place d'un système de gestion pérenne des installations et d'une gouvernance municipale en matière d'eau et d'assainissement. Ceci afin d'améliorer l'accès à l'eau potable de l'ensemble de la population de la commune (10 villages) et la lutte contre les maladies hydriques.
Pour cela, Noaillan s'appuira sur l'Association de Coopération entre Acteurs du Développement (ACAD) qui possède l'expérience nécessaire.

Historique:
Dans le cadre du partenariat entre les communes du Yaho au Birkina-Faso et de Noaillan en Gironde, il est prévu d’intervenir sur les questions d’eau potable et d’assainissement.
Le présent dossier constitue la seconde phase de ce programme, après le diagnostic accompagné en 2016 (330 33 0023), et prévoit la réalisation de l’alimentation en eau potable des deux villages de Fobiri et de Madou, soit :
- A Fobiri : installation d’un château d’eau de 20 m3, d’un réseau de refoulement de 200 m, d’un réseau de distribution de 1 900 m, de 4 bornes fontaines et d’un pompage solaire de 5 m3/h.
- A Madou : installation d’un château d’eau de 20 m3, d’un réseau de refoulement de 160 m, d’un réseau de distribution de 900 m, de 3 bornes fontaines et d’un pompage solaire de 5 m3/h.
- Il est également prévu la création d’un service municipal de l’eau et de sensibiliser la population et former l’association de usagers.

Objectifs:
La finalité générale du projet consiste à améliorer le taux de desserte en eau potable, l’amélioration de l’accès à l’eau potable pour les populations des 10 villages de Yaho, à renforcer la gestion communale en particulier dans les domaines de l’approvisionnement en eau potable et de l’assainissement, en appuyant le développement d’infrastructure et la création d’un service communal de l’eau.

Description de l'action:
1 - Appui à la gouvernance pour la maîtrise d'ouvrage de la commune de Yaho
L'objectif de l'action est de permettre à la municipalité de Yaho :
- D'une part, de maitriser les mécanismes de coopération et d'appuyer la coordination des actions et des financements des acteurs institutionnels et/ou privés sur l'ensemble du territoire de la commune.
- D'autre part, de mieux exercer sa responsabilité de maître d'ouvrage, notamment dans le domaine de l'alimentation en eau et de l'assainissement, en créant un service municipal de l'eau et de l'assainissement.
- De permettre à la commune de Yaho le suivi de son Plan de Développement Communal et la programmation d'investissements dans le cadre du Plan Communal de Développement de l'approvisionnement en Eau Potable et Assainissement (PCD AEPA). L'action se déroulera sur les trois ans Il est prévu une visite d'élus et/ou de membres des services de
Yaho à Noaillan par an et de même pour Noaillan au Burkina Faso. Mise en place d'un comité de pilotage de la coopération. Des formations seront envisagées auprès des différentes autorités villageoises et de la population, au moment de la réalisation des différentes infrastructures (AES, AEP et/ou Forages avec PMH).
Des études techniques seront menées pour la mise en oeuvre de travaux structurants. Il sera procédé au recrutement d'un Agent de développement local, chargé de structurer un service municipal de l'eau et de l'assainissement. L'ACAD assurera également tout au long de l'année, à travers différentes missions de terrain, un appui à la municipalité de Yaho pour le suivi des travaux et des projets et la prise en responsabilité des équipements réalisés.
2 - Développement et renforcement des Infrastructures eau et de leur gestion
Le projet prévoit de :
- Modifier les installations existantes (AEPS) pour améliorer et développer un réseau d'eau potable sur l'ensemble du centre bourg du village de Yaho sous équipé en s'appuyant sur une énergie mixte (solaire/électrique).
- Réaliser des équipements adaptés sur les villages n'ayant pas accès à l'eau potable
- A partir des installations existantes (AES et/ou PMH) améliorer le taux de desserte en eau potable pour l'ensemble des villages de la commune
- Rechercher des co-financements locaux auprès de la DREAU et d'ONG présentes sur la zone.
L'action se déroulera sur les trois années du programme et comportera :
- Une Étude de réalisation d'un Avant-projet Détaillé pour l'amélioration des équipements d'accès à l'eau potable sur les dix villages de la commune
- Un phasage des travaux et la réalisation des Dossiers d'Appel d'Offres (DAO)
- L'exécution des travaux retenus lors des études et de la programmation entre les deux communes et la DREAU (forages, château d'eau, adduction d'eau, bornes fontaines, installation de pompes à énergie mixtes, installation de PMH)
- L'Accompagnement social et mise en place du mode de gestion adéquate des installations
- L'Accompagnement social et formation des comités de gestion dans les villages

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: petits centres , rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines , forage
Mode de gestion: gestion municipale
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie solaire


Types de financement:

Etat , Collectivité , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Association de Coopération entre Acteurs du Développement lire plus... 51 rue des Paradoux
31000  Toulouse
France
Tél.: +33 5 34 40 85 06
Fax: +33 5 34 40 85 06
  acad.siege[à]gmail.com
http://
Mireille Murawski
Déléguée Générale
Tél.: 05 34 40 85 06
portable: 06 16 99 75 55
email: acad.siege[à]gmail.com
   © pS-Eau 2022