retour imprimer Aide Situer sur une carte
Gestion intégrée des ressources en eau sur le bassin du StungSen au Cambodge 

Géolocalisation
Lieu: Tonle Sap

- Cambodge

Dates: 2017 : 24 mois (En cours)

Partenaires
  AE Loire-Bretagne Orléans
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz
  OIEau Limoges
Autres partenaires: AELB, AERM

Budget global:
320.000 €

Contexte:
Le Lac Tonle Sap est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud et couvre une superficie de 300 000 hectares en basses eaux et 1,5 millions d'hectares en hautes eaux.
Son alimentation est assurée par le Mékong qui déborde dans le lac quand il est en crue. Par contre, lors des basses eaux, le courant s'inverse et le lac alimente le fleuve. Cette fonction régulatrice est indispensable pour l'alimentation en eau du delta du Mékong situé en aval au Vietnam.
Par ailleurs, le lac est également tributaire de l'alimentation qui lui est fournie par 11 affluents constituant des sous bassins.
La richesse de cet écosystème est exceptionnelle, que ce soit sur la plan de la vie aquatique ou au niveau forestier, car la frange du lac est bordée d'une forêt noyée remarquable.

Historique:
Depuis 2012, l'Agence de l'eau Rhin Meuse intervient avec l'Office International de l'Eau pour la mise en place d'une expérience pilote en termes de gouvernance sur le bassin de la rivière Stung Sen au Cambodge. Cette rivière se rejette dans le lac Tonle Sap qui est doté d'une autorité directement dépendante du ministère de l'eau cambodgien (MONRAW). Les deux premières phases de ce projet se sont réalisées entre 2013 et 2016 avec l'envoi d'experts français, notamment des Agences de l'eau, qui ont formé les autorités cambodgiennes à la gouvernance telle qu'elle se pratique en France au niveau des Comités de bassin et des Agences de l'eau. Cette opération s'inscrit dans le cadre d'une approche plus globale qui associe la Commission du Mékong qui comprend le Laos, le Cambodge, le Vietnam et la Thaïlande. Les partenaires associés à cette opération, outre l'OIEau et l'Agence de l'Eau RhinMeuse, sont l'Agence de l'Eau LoireBretagne et bien sûr l'autorité du Tonlé Sap (T.S.A.).
Le travail réalisé dans le cadre du projet s'est jusqu'à présent focalisé sur la réalisation d'un plan de gestion (formations et ateliers sur l'état des lieux, la caractérisation du bassin, la définition des problèmes et enjeux présents sur le bassin, la définition des objectifs visés dans le plan de gestion) et sur la mise en place d'un processus participatif (séminaires et formations sur le cadre institutionnel et technique avec la mise en place d'un comité de bassin pour le Stung Sen, avec notamment une analyse des acteurs et parties prenantes, devenus membres de ce comité de bassin). Les sessions de formation effectuées lors des missions courts termes d'experts français, ainsi que celles réalisées tout au long de l'année par l'expert régional en poste, ont
permis d'apporter à l'équipe de l'Autorité du Tonle Sap ainsi qu'à certains acteurs clés du Ministère des Ressources en Eau et de la Météorologie (MOWRAM) et du bassin du Stung Sen une solide base de connaissances et de compétences pour pouvoir assurer la mise en oeuvre d'une politique de GIRE au Cambodge.
De plus de nombreuses missions sur le terrain, en présence d'experts, OIEau ou Agences, puis réalisées indépendamment par le TSA, ont pu être réalisées pour collecter l'information nécessaire pour pouvoir avancer sur l'étape de caractérisation du bassin, un grand nombre de données, en particulier en ce qui concerne l'utilisation de la ressource en eau et sa qualité, étant manquantes. Ces missions ont en outre donné l'occasion à l'équipe TSA d'informer les acteurs locaux sur le déroulement et les objectifs du projet, ainsi que de leur implication dans le cadre du travail réalisé pour le comité de bassin. Les résultats de ces enquêtes terrain ont
permis l'élaboration d'un '' Water Resources Assessment '' et du rapport de caractérisation pour le bassin du Stung Sen.

Description de l'action:
L'autorité du Tonle Sap souhaite élaborer un Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion
des Eaux de l'ensemble du bassin versant du Tonle Sap.

Le travail, réalisé dans le cadre des premières phases du projet s'étant focalisé sur la planification et sur la mise en place d'un processus participatif, il s'agit de poursuivre le travail initié, notamment en :
- Etudiant des pistes de financement pour la politique la GIRE et le consentement à payer.
- Continuant la formation et le renforcement des compétences des membres du comité de
bassin.
- Développant un volet éducation et sensibilisation à la gestion de l'eau auprès des scolaires et
des habitants du Bassin.
- Appuyant les projets pour améliorer l'accès à l'eau potable et à l'assainissement en accord
avec le programme d'actions et, de manière plus générale, en renforçant le lien entre
coopération institutionnelle et projets de solidarité.

De plus, le champ d'action sera élargi à l'échelle nationale en :
- Initiant un état de lieux à l'ensemble du lac TonléSap.
- Préparant des guides méthodologiques pour la planification.
- Formant les membres du secrétariat national de gestion des bassins versants.
- Assurant une cohérence entre les différents échelons géographiques en charge de la GIRE

Classement:
Sous-secteur d’intervention: gestion de la ressource en eau
Activité principale du projet: études , renforcement des capacités


Source:
AERM

   © pS-Eau 2021