retour imprimer Aide Situer sur une carte
Appui aux acteurs locaux pour améliorer l’accès à l’eau et la maintenance des infrastructures en milieu rural du Wolayta, du Dawro et du Gamo Gofa 

Géolocalisation
Lieu: Gamo Gofa

[Région des nations, nationalités et peuples du Sud / Gofa Zuria] - Ethiopie

Dates: 2017 : 39 mois

Partenaires
  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon 37 500€
  AE Seine-Normandie Nanterre

  AFD Paris

  Fondation Suez La Défense

  Inter Aide Versailles
  MAMP Marseille 37 500€
Autres partenaires: ONG locale RCBDIA, chargée de mettre en place les actions dans les 2 districts ciblés de la zone du Wolayta (Districts de Boloso Sore et Boloso Bombe).

Budget global:
898.000 €

Contexte:
Le Wolayta, le Gamo Gofa et le Dawro sont des zones isolées et très montagneuses, avec des dénivelées oscillant entre 800 et 4 000 m d'altitude, qui comptent parmi les zones rurales les plus peuplées d'Ethiopie et d'Afrique. Les densités moyennes sont considérables et oscillent entre 200 à 500 hab./km², avec plus de 90% des familles qui vivent de l'agriculture sur des surfaces d'exploitation moyenne inférieure à 1 hectare.
La consommation quotidienne par personne mesurée oscille entre 4 à 6 litres en l’absence de point d’eau et tous usages confondus, ce qui reflète une gestion restrictive de la consommation. En outre, les besoins en eau pour les bovins sont prépondérants pour des populations d’agriculteurs-éleveurs, qui possèdent en moyenne 2 à 3 têtes de bétail par famille. Ces territoires présentent également la particularité d’offrir des ressources en eau abondantes grâce aux sources émergeant au niveau des sommets, ce qui permet de recourir aux adductions gravitaires, technologie simple, durable, écologiquement neutre et facile d’entretien.

Objectifs:
Les familles rurales de 7 districts des zones du Wolayta, du Dawro et du Gamo Gofa , Districts situés dans la Région Sud du pays : Loma, Gena, Mareka et Tocha (Zone du Dawro), Boreda (Zone du Gamo Gofa) et Boloso Sore et Boloso Bombe (Wolayta) améliorent leur accès à l'eau potable et à l'assainissement.
33 000 nouveaux usagers et environ 10 000 têtes de bétail ont un accès permanent à l’eau potable grâce à la construction de 110 nouveaux points d’eau (37 en 1ère et 2ème année et 36 en 3ème année). Environ 5 000 utilisateurs occasionnels ont un accès intermittent, notamment les jours de marché.

Chaque point d'eau est situé à moins de 1 km de distance des usagers et fournit au minimum 15l d'eau par personne et par jour. 110 Associations d’Usagers sont constituées et formées et au moins 75% d’entre elles atteignent un niveau d’autonomie technique, organisationnel et financier après 2 ans et sont structurellement liés au Bureau de l'Eau.

Les Fédérations d’Usagers, Associations d’Usagers et les Bureaux de l’Eau mettent en place des services de maintenance de qualité.

Description de l'action:
Le projet consiste à répondre aux besoins en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement et à mettre en place, structurer et pérenniser une offre de maintenance des points d’eau en zone rurale. A travers l’intervention directe des Fédérations d’Usagers, les actions menées permettront aussi de soutenir la demande communautaire.

L’intervention repose sur les réalisations suivantes :
- Coréalisation de systèmes gravitaires d’approvisionnement en eau potable et de dispositifs d’assainissement, ainsi que diffusion concomitante de messages d’hygiène pour les communautés isolées des 7 Districts ciblés.
- Appui aux Fédérations territoriales d’usagers pour diagnostiquer les besoins techniques en maintenance, contrôler les recettes et assurer l’interface entre les usagers et les fournisseurs de services d’entretien.

En fin de projet, dans chacune des 110 communautés ciblées, au moins 90% des ménages disposent et utilisent une latrine.
 La consommation en eau des familles augmente de 50% par rapport à sa valeur initiale (évaluée entre 4 et 6,5 litres d'eau par personne et par jour en l'absence de point d'eau).
 110 séries d'analyse de qualité de l'eau sont réalisées en partenariat avec les Bureaux de l'Eau et restituées aux usagers. 80% des tests réalisés montrent un niveau de coliforme inférieur à 5 CFU/100 ml.

Bénéficiaires: 33.000 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable , hygiène
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: usage domestique
Mode de gestion: gestion communautaire
Type d’intervention assainissement hygiène: equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
Inter Aide / AESN / Fonds Suez

Types de financement:

AFD , Collectivité , Agences de l'eau , Fonds privés (fondations, f. d'entreprise)
   © pS-Eau 2021