retour imprimer Aide Situer sur une carte
Mise en place d’un service intégré de gestion des boues de vidange à Tamatave 
(Terminé)


M. ouvrage: Commune Urbaine de Tamatave pour la station de traitement

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse
  Join for Water Antananarivo
Autres partenaires: Partenaires locaux : L’action s’exécute en collaboration avec la CUT ; le CNEAGR est partenaire depuis mai 2017 pour la gestion de la station. Partenaires techniques : Ong protos, Ong Practica. Des consultants externes ont été sollicités à la nécessité.

Budget global:
300.000 €

Contexte:
Tamatave deuxième ville de Madagascar a une population estimée à aujourd’hui de 300.000 habitant.
En matière de gestion des excrétas, l’assainissement autonome représente le mode prédominant dans la ville, avec 97% des ménages qui utilisent des latrines, dont 38% reposent sur des fosses septiques, et 62% sur des fosses simples.
A des fréquences variables, selon le mode d’utilisation et de conception des fosses utilisée, les boues fécales accumulées doivent être vidangées. En 2012, une étude a révélé que 97% des boues produites à Tamatave étaient vidangées manuellement, au seau et à la pelle, de manière non hygiénique et par des opérateurs informels ne disposant pas de matériel adéquat pour évacuer les boues de vidange. Ainsi, la pratique traditionnelle consiste à enfouir directement les boues dans les cours ce qui conduit, chaque année, à l’enfouissement de plus de 13.800m3 de boues fécales dans le sol de Tamatave (Practica, protos, 2012).
Cette gestion anarchique des boues génère des risques sanitaires préoccupants, d’autant que 60% des ménages de Tamatave utilisent quotidiennement des pompes manuelles captant l’eau de la nappe phréatique et que la ville est régulièrement touchée par des inondations lors desquelles la remise en surface des germes fécaux enfouis entraîne de graves risques d’épidémies diarrhéique et de choléra.
Du point de vue institutionnel, la Commune Urbaine de Tamatave (CUT) est le maître d’ouvrage de l’eau et de l’assainissement sur son territoire d’après le Code de l’Eau (1993). La Commune et les Régions peuvent déléguer la gestion des services de vidange à des opérateurs privés (entreprises, Ong,…) en assurant, par l’agrémentation et le contrôle de ses délégataires, que les opérations de vidange et de traitement des boues soient assurées dans le respect de l’hygiène et de l’environnement.


Historique:
l’Ong belge protos a été active à Tamatave depuis 2009 dans le secteur de l’assainissement, essentiellement par l’accès aux latrines et la sensibilisation au changement de comportement. La préoccupation de boucler le cercle de la gestion des excreta mène en 2012 à une étude sur la filière au niveau de la ville. Suite aux résultats de l’étude ainsi qu’une expérience pilote de service de vidange encourageant et l’opportunité d’associer l’Ong Practica dans le volet traitement des boues, l’action ici décrite démarre. Grâce à l’appui financier de l’Agence de l’Eau Adour Garonne, du Gouvernement Belge, de la Communautés de Communes Terrasses et Vallée de l’Aveyron, et avec l’assistance technique des Ong protos et Practica, la Commune de Tamatave a traité cette problématique dans le cadre de l’action « Mise en place d’un système de gestion intégrée des boues de vidange à Tamatave » (2012-2016).

Objectifs:
- La mise en place d’un service de vidange hygiénique, pour toute solution de latrines confondues, autonome et accessible
- La construction et mise en service d’une station de traitement des boues de vidange extensive d’une capacité de 100m3/mois


Description de l'action:
Cette action a permis de créer d’une part un service de vidange hygiénique pour desservir la ville et tout type de client et d’autre part a achevé, à moitié 2016, la construction d’une station de traitement des boues de vidange par filtre planté (capacité de traitement de l’ordre de 1200 m3 par an), avec la réalisation de 6 lits de séchage plantés à roseaux. Le programme de l’Ong protos (2016-2018), avec le soutien du Gouvernement belge, permet aujourd’hui d’accompagner l’exploitation de la station, qui a démarré son service en juillet 2016, ainsi que de consolider l’installation du service de vidanges à Tamatave, par le renforcement de l’entreprise de gestion de la filière. La Commune assure le suivi de l’exploitation de la station et héberge actuellement l’entreprise Impact dans les locaux et dépôts de la voirie.

Cibles/bénéficiaires :
La population de la ville de Tamatave
La Commune
L’entreprise de vidange


Eléments complémentaires:
Résultats :
Service de vidange
En 2012, le diagnostic de la gestion des excrétas relevait qu’un seul vidangeur mécanique local proposait des services de vidange conventionnelle, avec traitement des boues à niveau d’une station privée (1% des boues produites, uniquement clients à fosse septique).
Le diagnostic également relevait les besoins spécifiques des ménages populaires en termes de volumes à vidanger et d’accès aux fosses.
Une étude de marché sur la petite vidange hygiénique a été mené en 2013 pour rechercher la caractérisation de l’offre et de la demande en services de vidange sur l’ensemble des segments : tinette, fosse simple, fosse septique.
Des tests de vidange alternative ont eu lieu : expérimentation de diverses techniques et technologies de vidange permettant des vidanges optimales dans différents types d’environnements.
En fin 2014 un service de vidange pilote a été testé, suivi et accompagné pour l’optimisation de ses résultats techniques, commerciaux et financiers. Sur cette période, le service est passé de 14m3/mois à plus de 40m3/mois.
A la suite de cette phase était décidé par les autorités que la figure d’une petite entreprise pouvait être adaptée au contexte et à la demande. Après l’expérience non concluante avec une première entreprise (6 mois), depuis 2015, le service de vidange est assuré de manière continue et quotidienne par l’entreprise Impact, entreprise sociale qui emploie 3 personnes et un nombre variable entre 4 et 6 de journaliers. L’entreprise réponde aux clients soit par téléphone soit dans son bureau. L’entreprise a été équipée de manière progressive, pour pouvoir répondre à tout type de clients de : des outils simples, des pompes manuelles à diaphragme, une pompe à diaphragme motorisée, bidons de stockage de 50 l et 1m3, et pour le transport au lieu de traitement une moto cultivatrice adaptée avec remorque (1 tonne), un tracteur et remorque de 5 tonnes. L’entreprise accompagnée et suivi dans l’exécution de ses taches par protos, a été financièrement autonome et solvable assez rapidement, a évolué de manière constante dans son volume d’affaire et assure aujourd’hui (2017) le service à 500 familles avec 750m3 de boue vidangée, évacuée de la ville et traitée. L’entreprise assure également la promotion de son service, l’organisation logistique des activités, la formation et suivi de son personnel, l’entretien des biens, leur amortissement, etc. L’entreprise Impact travail sous le couvert d’une autorisation à exercer émise par la Région, son rayon d’action s’entend sur la CUT et la Commune de Tamatave II.
Les techniques de vidange alternative mises en place permettent de respecter les normes d’hygiène et de sécurité exigées par le Ministère de l’Environnement, tout en atteignant des ménages ne pouvant être desservis par des camions conventionnels.

Station de traitement :
La station se trouve à 12 km de la ville au Sud-Ouest en bordure de la RN2. Le site est isolé, à l’extrémité d’une zone industrielle. Le terrain mis à disposition par la CUT pour la réalisation de la station est situé au niveau du site de la décharge municipale qui s’étend sur environ 3,5 ha, sur la Commune de Fanandrana ; un accord sur l’utilisation de ce terrain a été conclu entre les deux Communes.
La station à lits d’humification plantés à roseaux est constituée de 6 lits de 280 m2 chacun (1650 m2 au total), conçue pour traiter 1200m3/an.
Le traitement consiste dans la déshydratation des boues qui s’opère par filtration gravitaire à travers le massif filtrant et par évapotranspiration.
Les macrophytes permettent, grâce à la croissance végétale de créer un mécanisme naturel de lutte contre le colmatage dû à l’accumulation de la matière et au développement de la biomasse. Ils favorisent également une biomasse riche, variée au voisinage des racines (rhizomes) par des actions naturelles de micro aération. Les matières s’accumulent à la surface et doivent être évacuées (curage) après saturation du volume alloué, pour lancer un nouveau cycle d’accumulation.
Le fonctionnement prévoit chaque année l’utilisation de 4 lits pour le dépotage et de 2 lits pour curage et reprise des plantes. Ce fonctionnement correspond à un déversement de 5 m3 de boue par semaine dans chacun des 4 lits utilisables pour le dépotage. Les lits sont plantés avec des macrophytes indigènes.
Les lits sont alimentés par la boue amenée par l’entreprise Impact. Actuellement le CNEAGR, en partenariat avec protos, assure l’exploitation. Une équipe d’un jardinier et un gardien assurent la quotidienneté des opérations, un responsable de la station assure le suivi et programme les déversements sur les différents lits en fonction. Le démarrage des lits a été progressif et, depuis juillet 2017, 4 lits sont en service. Pour le 2017, 445 m3 de boue ont été traités à la station.

Perspectives :
1. une évolution progressive pour l’entreprise Impact en terme de volume vidangé et services diversifiés à proposer (construction de latrines notamment)
2. la définition du cadre de gestion de la Station de la part de la Commune pour 2018, pour règlementer l’accès aux vidangeurs accrédités, soit sa délégation à l’entreprise Impact.
3. Valorisation des produits de la Station : engrais.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement
Activité principale du projet: infrastructure/équipement
Type d’intervention assainissement hygiène: boues (traitement des ) , evacuation par vidangeur

Organismes et Contacts

Commune Urbaine de Toamasina lire plus... BP 42
Toamasina501
Madagascar
Tél.: +261 20 53 309 39
Fax: +261 20 53 310 18
Vincent Emmanuel Rabe
Directeur Aménagement Programmation et Environnement
portable: +261 34 46 175 98
Join for Water lire plus... Ankerana lot II H 19 ter
BP 12174 - PB Zoom
Antananarivo101
Madagascar
  info.madagascar[à]joinforwater.ong
http://
https://www.protos.ngo/fr
Francesca Rossi
Representante
Tél.: 020 22 527 45
email: francesca.rossi[à]joinforwater.ong
Practica Foundation lire plus... Antananarivo
Madagascar
  info[à]practica.org
http://
Xavier Gras
Représentant
Country Representative
Tél.: 00261327181575
portable: +261 32 71 815 75
Skype: xaviergras1
email: xavier.gras[à]practica.org
email2: xaviergras[à]hotmail.com
Service Vidange Impact lire plus... Route de Melville
501  Toamasina501
Madagascar
Tél.: +261 32 83 736 84
  ando.impact[à]gmail.com
Domoina Rakotoanosy
Gérante
   © pS-Eau 2021