retour imprimer Aide Situer sur une carte
Eaurizon (Coopération décentralisée Grand Lyon- Haute Matsiatra) - Année 1 

Géolocalisation
Lieu: Fianarantsoa

[Haute Matsiatra / Fianarantsoa] - Madagascar

Dates: 2016 : 12 mois (En cours)


M. ouvrage: Communes partenaires

Partenaires
  AE Adour-Garonne Toulouse

  Agrisud International Libourne
  Grand Lyon Lyon

  Grand Lyon / Projet EAURIZON Fianarantsoa
  Nitidae Lyon

Budget global:
662.360 €

Contexte:
Depuis 2006, la Métropole de Lyon entretien un programme de coopération décentralisée direct avec la région de la Haute Matsiatra à Madagascar.
Les projets AGIRE (Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau) et CAP'Eau, se sont succédés sur deux cycles de 4 ans. Ils ont particulièrement bien fonctionnés et ils ont permis de renforcer les capacités malgaches à la protection de la ressource, la gestion de l'eau et l'assainissement en Région Haute-Matsiatra.
Sur la base de ces programmes qui s'achèvent fin 2015, la métropole de Lyon souhaite reconduire son action, sur la forme et sur le fond, pour 4 années complémentaires, avec l'objectif que les collectivités malgaches soient à terme autonomes.
Le nouveau programme qui débutera en 2016 pour une durée de 4 ans, est construit sur un budget de 2 704 700 € TTC. Il fait l'objet d'un contrat pluriannuel entre l'Agence de l'eau et la Métropole.
Le dispositif présenté dans ce dossier concerne la première des 4 années de ce programme.

Objectifs:
Le second volet du projet de coopération internationale CAP'eau est prévu sur une durée de 4 ans. Son objectif principal est de renforcer les compétences des collectivités de la région Haute Matsiatra, à Madagascar, sur le secteur de l'Eau de l'Assainissement et de l'Hygiène (EAH). Le nouveau projet veillera à maintenir un accompagnement des 12 communes qui ont fait l'objet du programme précédent et permettra d'accueillir 3 collectivités supplémentaires dans le dispositif.

Description de l'action:
Le nouveau programme d'action comprendra :
-Un ancrage de la gouvernance publique communale de l'eau , de l'assainissement et de l'hygiène, avec d'une part la mise en place d'Agents Communaux de l'Eau et de l'Assainissement (ACEA) et d'autre part la généralisation des Plans Communaux de Développement Eau et Assainissement (PCDEA) y compris en milieu urbain.
-Le développement de l'accès à l'eau potable et la construction de 19 nouveaux réseaux d'adduction.
-Le développement de l'accès à l'assainissement (construction de latrines) et l'amélioration des pratiques à l'hygiène.
-La préservation et le partage des ressources entre les usagers (protection de captages et développement des techniques Agro-Sylvo-écologiques).
-La formation et la professionnalisation des acteurs du secteur.
-Le développement d'actions de communication autour du projet (capitalisation et diffusion des outils et méthodes produits par le projet) .

Bénéficiaires: 70.000 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: aménagements hydro-agricoles , assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités
Contexte d’intervention: usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines
Mode de gestion: gestion communautaire , gestion: délégation locale à un opérateur privé
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie gravitaire
Type d’intervention assainissement hygiène: bloc sanitaire public , equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
AERMC

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Fonds privés (fondations, f. d'entreprise)
   © pS-Eau 2022