retour imprimer Aide Situer sur une carte
[Cap'eau] Accès à l'eau potable et à l'assainissement à Antady, Commune Rurale d'Ivoamba 

Géolocalisation
Lieu: Ivoamba

[Haute Matsiatra / Fianarantsoa] - Madagascar

Dates: 2015 : 7 mois (Terminé)

Partenaires
  AE Rhône Méditerranée Corse Lyon
  Grand Lyon Lyon

  Grand Lyon / Projet EAURIZON Fianarantsoa

Budget global:
54.313 €

Contexte:
La commune d'Ivoamba est accompagnée par la Région Haute Matsiatra et le Grand Lyon depuis 2012 dans le cadre du projet CAP'Eau. La direction régionale du Ministère de l'eau basée à Fianarantsoa intervient en tant qu'appui technique et propose des formations pour renforcer les compétences de la commune sur le secteur. La politique communale est également supervisée par le District (département/ préfecture) qui assure le contrôle de légalité. La commune dispose depuis octobre 2012 d'un document de planification sur le secteur de l'eau et de l'assainissement appelé Plan Communal de Développement en Eau et Assainissement.

Objectifs:
Le projet consiste à alimenter en eau potable 1 060 personnes et à améliorer l’accès à l’assainissement avec notamment des latrines construites pour les 133 élèves de l’école primaire. Par un processus de formation complet, la commune renforcera ses compétences afin de structurer son service communal de l’eau. Les gestionnaires délégués seront également formés afin d’assurer la pérennisation du service. Le projet contribue à améliorer la santé des populations par la lutte contre les maladies hydriques. Les populations seront également sensibilisées sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène.

Résultats concrets et mesurables
- 1 060 habitants et 272 élèves bénéficient de l’eau potable. 133 élèves ont accès à l’assainissement
- Accès à l’eau potable passe de 17 à 24 % sur la commune
- Diminution des temps alloués par les femmes pour puiser de l’eau
- Augmentation de temps de travail (amélioration du niveau de vie)
- Éradication des épidémies liées à l’insalubrité de l’eau (Fièvres, diarrhées, bilharziose)
- Formation de 7 personnes au sein de l’équipe communale, de 33 personnes pour les gestionnaires délégués et sensibilisation de tous les usagers avec un accent mis sur les enfants via les écoles.

Description de l'action:
1/ Ouvrages à réaliser
Sur le volet eau, le projet consiste à réaliser deux adductions d'eau potable gravitaire Ainsi sera réalisé
- 4 captages par boite,
- 2 122 mètres linéaires de conduite d'amenés en PEHD,
- 2 réservoirs de 10 m3 chacun,
- 3 642 mètres linéaires de conduites de distribution en PEHD
- 15 point d'eau dont 1 sera amélioré par la construction d'un lave-mains pour les écoliers
Sur le volet assainissement, un bloc ECOSAN de 4 cabines sera construit et des urinoirs filles et garçon compléteront le dispositif.
L'équipement des ménages en latrines sera stimulé par les campagnes de sensibilisation de l'agent communal de l'eau et de l'assainissement.
2/ Actions d'accompagnement
Les actions d'accompagnements consistent à former la commune aux passations de marchés, au suivi de chantier, aux modes de gestions et politiques tarifaires et enfin au suivi technique et financier du gestionnaire délégué. Ce dernier sera formé à la vie associative et à la gestion administrative et financière. Des réparateurs villageois seront formés à l'entretien du réseau. Enfin, les usagers du service bénéficieront de campagnes de sensibilisation à la notion de service public de l'eau et aux messages clés sur les bonnes pratiques en termes d'hygiène et d'assainissement.

Eléments complémentaires:
1/ Bénéficiaires directs
Les 15 points d’eau permettront d’alimenter en eau potable
- 1 060 habitants
- 172 écoliers (+ enseignants)
Concernant l’assainissement, le bloc sanitaire implanté dans l’école primaire bénéficiera à 133 élèves.
2/ Bénéficiaires indirects
- 210 fidèles des Églises
- 297 habitants supplémentaires estimés dans 10 ans (3% de croissance démographique par an) et pour lesquels le réseau est déjà dimensionné.

- Au niveau communal : La commune en tant que maître d’ouvrage va déléguer la gestion des réseaux par deux contrats à deux comités de point d’eau indépendants (un par réseau). Ces comités seront appuyés et supervisés par l’agent communal de l’eau et de l’assainissement. La commune fixera les modalités de gestion notamment la tarification.
- Gestionnaire délégué : Les représentants de chaque borne-fontaine forment sur chaque réseau le comité de point d’eau. Ces derniers seront structurés sous forme associative avec statut et règlement intérieur. Ces comités feront appel à des prestataires pour assurer la bonne gestion du service (fontainiers et techniciens locaux).



Bénéficiaires: 1.060 bénéficiaires.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités , sensibilisation
Contexte d’intervention: école , usage domestique
Type d’ouvrage eau potable: bornes fontaines
Mode de gestion: gestion communautaire
Source d'énergie pour l'exhaure: énergie gravitaire
Type d’intervention assainissement hygiène: equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
Grand Lyon

Types de financement:

Collectivité , Agences de l'eau

Organismes et Contacts

Métropole de Lyon lire plus... 20 rue du Lac
CS 33569
69505  LyonCEDEX 03
France
Tél.: +33 4 78 63 40 40
http://
www.economie.grandlyon.com/fonds-eau-solidarite-developpement-durable-lyon.388.0.html
Karine Blanc
Responsable Solidarité internationale
ESI- Eau Solidarité Internationale
Tél.: 04 78 95 89 29
email: kblanc[à]grandlyon.com
   © pS-Eau 2022