retour imprimer Aide Situer sur une carte
Collecte et traitement des eaux usées dans le Caza de Jounieh - Kesrouan 

Géolocalisation
Lieu: Jounie

- Liban

Dates: : 84 mois (Non démarré)


M. ouvrage: CDR (Conseil du Développement et de la Reconstruction)

Partenaires
  AFD Beirut

  BEI Luxembourg

  CDR Beirut

  Commission Européenne Bruxelles

  EBML Beirut
  EU Beirut
  MEE Beirut

Budget global:
155.000.000 €

Contexte:
Le secteur de l'assainissement au Liban se caractérise par des capacités d'épuration insuffisantes : la quasi-totalité de la charge polluante, soit environ 300 millions de m3/an, se déverse sans traitement dans la mer Méditerranée, directement par les collecteurs, les cours d'eau, ou les écoulements d'eaux souterraines. Une cinquantaine d'exutoires d'effluents non traités peuvent être recensés le long de la côte : plus d'un tiers d'entre eux est situé autour de Beyrouth, déversant 50% des eaux usées totales du Liban.

Le caza de Kesrouane compte parmi les régions les plus denses du Liban et comporte 32 villages répartis sur 17 bassins versants. 90% de la population de son littoral (environ 200 000 personnes) est raccordée aux réseaux de collecte des eaux usées. Les réseaux datent majoritairement des années 1960. En l'absence de station d'épuration, les réseaux débouchent soit directement dans la mer, soit dans le collecteur principal de Jounieh où ils sont transférés vers un émissaire en mer au nord de la zone (Tabarja). D'une longueur initiale de 400 m, l'émissaire, fortement endommagé, ne remplit plus sa fonction et les eaux usées se déversent dans la baie, sans épuration.

Objectifs:
- Construire un dispositif d’épuration permettant de répondre à l’urgence environnementale actuelle et aux besoins futurs
- Mettre en place un système de collecte des eaux usées couvrant de manière satisfaisante l’ensemble des besoins à long terme de la zone
- Renforcer l’environnement institutionnel et les capacités de gestion de l’Etablissement des eaux de Beyrouth - Mont Liban (EEBML)

Description de l'action:
Investissements :
- Un dispositif d'épuration comprenant la construction de deux stations d'épuration à Ghazir/Adma et Zouk Mikael
- Le renouvellement des réseaux dans les localités côtières et leur extension vers les localités de montagne. Les travaux porteront sur environ 250 km de réseaux et permettront le raccordement d'environ 100 000 personnes supplémentaires.

Mesures d'accompagnement :
- Études et supervision du projet
- Exploitation, incluant le financement de la 1ère année d'exploitation des stations d'épuration
- Assistance technique incluant des prestations d'assistance à la maîtrise d'ouvrage, de renforcement de capacité auprès de EEBML, et d'appui au secteur en général.

Eléments complémentaires:
Montant total du projet: 155 000 000 d'euros dont 70 millions sous financement de l'AFD sous forme de prêt souverain.

Bénéficiaires: 100000 personnes bénéficiant d'un raccordement à un réseau de collecte et 200000 personnes bénéficiant d'un service d'assainissement amélioré

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement
Milieu d’intervention: urbain
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités
Contexte d’intervention: usage domestique
Mode de gestion: gestion: opérateur national
Type d’intervention assainissement hygiène: eaux usées (traitement des ) , equipement assainissement/hygiène domestique


Types de financement:

Etat , AFD
   © pS-Eau 2021