retour imprimer Aide Situer sur une carte
Formation d'artisans locaux et stratégie départementale de l'eau dans le Mbam et Inoubou 

Géolocalisation
Lieu: Mbam

[Centre / Mbam et Inoubou] - Cameroun

Dates: 2014

Partenaires
  AE Rhin-Meuse Moulins les Metz

  ENGEES Strasbourg
  ERA-Cameroun Yaoundé
  Gescod Strasbourg
  SDEA Strasbourg
  SYCOMI Bafia

Budget global:
99.000 €

Contexte:
Au Cameroun, la couverture des besoins en eau potable atteint 44 %, mais seulement 28 % en milieu rural. De plus, une enquête réalisée en 2005 a révélé que le taux national de pannes sur les ouvrages d'hydraulique rurale était proche de 50 %. Aussi, en 2010, l'Etat a t il confié la gestion des ouvrages d'hydraulique rurale aux communes afin d'améliorer la situation.

Historique:
Sur cette base, dès 2011, le SYCOMI (Syndicat des Communes du Mbam et Inoubou) s'est vu déléguer par les communes, les compétences eau et assainissement sur l'ensemble du département du Mbam et Inoubou (hors centres urbains pour l'eau).
Le projet SPIIC Eau vise à consolider et à développer les acquis du projet Gouvernance de l'Eau dans le Mbam et Inoubou (GEMI) mis en œuvre de 2007 à 2011 par l'IRCOD et financer notamment par l'AFD, l'Union Européenne, le SDEA et l'Agence de l'Eau Rhin Meuse. Depuis 2012, ce projet (SPIIC Eau) a pris le relais et vise à améliorer la gouvernance dans le département par la formation d'artisans, d'élus, de gestionnaires afin que les conditions de vie des populations deviennent meilleures.

Description de l'action:
- Elaboration d'une stratégie départementale de l'eau et de l'assainissement : il s'agit d'accompagner les élus dans cette démarche en développant des réflexions portées par les commissions syndicales locales, avec l'appui technique et méthodologique de la cellule projet qui comprend notamment ERA Cameroun, le SDEA,
l'ENGEES. Un dispositif de participation et de concertation sera mis en place pour accompagner cette démarche. La stratégie départementale devra comporter les quatre éléments suivants : une analyse approfondie des problèmes (basée sur le diagnostic) ; une vision d'ensemble des actions à mener au niveau départemental ; un plan d'actions (un ensemble cohérent d'actions) ; des fiches actions prêtes pour une mise en œuvre immédiate. Un des enjeux de cette stratégie est d'arriver à fédérer toutes les interventions en matière d'eau potable et d'assainissement dans le département à travers le SYCOMI.

- Formation de 76 artisans locaux à la construction de latrines en s'appuyant sur l'ONG ERA Cameroun qui dispose d'une bonne expérience dans ce domaine).
En sus des cours théoriques qui seront donnés, une formation sur le terrain sera réalisée (chantier école) qui permettra de construire 40 latrines dans des écoles ou dispensaires ainsi que 100 latrines privées.

A l'issue de cette étape, un plan d'actions, collectivement conçu et validé sera établi.
De plus, le SYCOMI bénéficiera d'une liste d'artisans compétents et formés à la construction de latrines écologiques sur tout le département. Un classement des artisans est réalisé, ce qui doit permettre au projet de passer à l'étape suivante c'est à dire
la phase de construction à grande échelle des latrines.

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement
Milieu d’intervention: péri-urbain , petits centres , rural
Activité principale du projet: infrastructure/équipement , renforcement des capacités
Contexte d’intervention: centre de santé , école , usage domestique
Type d’intervention assainissement hygiène: equipement assainissement/hygiène domestique


Source:
IRCOD / AERM

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Union Européenne
   © pS-Eau 2020