retour imprimer Aide Situer sur une carte
Projet d'hydraulique villageoise (eau potable et assainissement) dans la région de Mahajanga 

Géolocalisation


Lieu: Mahajanga [Boeny / Mahajanga I] - Madagascar

Dates: 2007 (Terminé)

villages des régions de Boény et de Sofia

M. ouvrage: la préfecture pour les projets dans les villages, le ministère de l'Education Nationale malgache pour les projets dans les écoles, les comités de gestion pour l'opération et la maintenance

Partenaires
  AE Seine-Normandie Nanterre
  Ecoles du Monde Paris
  Grand Lyon Lyon
  SEDIF Paris
  VEOLIA Eau Lyon

Budget global:
133.454 €

Contexte:
Conformément à la Déclaration de Politique Sectorielle de l'Eau, de l'Hygiène et de l'Assainissement de 1997 et aux décrets d'application, l'objectif du gouvernement malgache est d'accroître rapidement et durablement les proportions de population ayant accès à l'eau potable et l'assainissement.
A Madagascar la gestion de l'eau est confiée à un office national : la JIRAMA qui intervient au niveau national, régional et local, toutefois l'office est très peu présent dans les villages ruraux. Le domaine de l'assainissement est quant à lui de la responsabilité des communes. Actuellement seulement 5% des communes rurales et 50% des communes urbaines disposent d'un réseau partiel.

Historique:
Ecoles du monde, association Loi 1901 a été créée en 1997 dans le but de scolariser des enfants isolés dans la brousse dans la région de Mahajanga au nord-ouest de Madagascar et d'aider au développement de ces populations locales par la mise en œuvre de projets. Parmi les projets demandés par les communautés villageoises et soutenus par Ecole du Monde figurent l'accès à l'eau et à l'assainissement, la construction d'écoles et de dispensaires, la formation de techniciens gestionnaires.
Dans une optique d'action sur le long terme et répondant aux besoins des communautés, l'association a mené une étude participative dans plusieurs villages de la région de Boény et de Sofia. Les communautés ont fait ressortir par ordre de priorité les besoins suivants :
• l'amélioration de l'accès à l'eau par la réalisation de puits équipés.
• la construction de lavoirs dans la mesure où la pratique de la lessive est courante à Madagascar,
• la construction de latrines.
• le reboisement,
• la construction de douches.

Objectifs:
Amélioration de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement par la réalisation de 14 puits, 14 dalles pour la lessive, 4 réservoirs d'eau et 11 blocs de latrines dans les villages et les écoles.

Description de l'action:
Tous les projets réalisés font suite aux demandes des communautés villageoises. Ces dernières doivent obligatoirement remplir certaines conditions garantissant une pérennité du projet telles que la constitution d'un comité de gestion d'eau, la définition de conditions tarifaires permettant l'entretien des ouvrages.
Le projet prévoit la création d'une micro entreprise financée par un crédit de l'association. Constituée de 7 techniciens gestionnaires formés dans le cadre de précédents projets, cette micro-entreprise aura à charge la réalisation des travaux du présent projet, la sensibilisation des communautés et pourra proposer ses services d'entretien des ouvrages aux comités d'eau, moyennant une rémunération.
Les comités d'eau créés, seront constitués d'élus volontaires reconnus par les responsables communaux. Ils auront à charge l'entretien des ouvrages en lien ou non avec la micro entreprise, la collecte des cotisations eau fixées au préalable par les villages. L'évaluation du prix de l'eau permettant l'entretien minimal des ouvrages a été estimée à 0,53 € par m3 ce qui correspond au niveau local au prix d'1.6 Kg de riz (soit la ration alimentaire d'une personne pendant 2 jours).
En ce qui concerne les blocs latrines, ceux des villages de brousse seront entretenus par les populations elles- même, les opérations plus compliquées (réparations, vidanges…) seront faites par la micro entreprise contre rémunération prélevée sur la caisse « eau et assainissement ». L'usage de sanitaire sera payant. Dans les écoles, les sanitaires seront sous la responsabilité de l'Education Nationale malgache comme le reste des bâtiments

Financeurs: AESN
Syndicat des Eaux d'Ile de France (SEDIF)
Communauté Urbaine de Lyon-Véolia

Classement:
Sous-secteur d’intervention: assainissement , eau potable
Milieu d’intervention: rural

-> Fiche correspondante sur l'Atlas du MAEE


Source:
AESN

Types de financement:

Collectivités loi Oudin , Agences de l'eau , Fonds privés (fondations, f. d'entreprise)
   © pS-Eau 2019